Il sera une fois - Southeast Jones

Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Axiomatique
Messages : 144
Enregistré le : 23 juin 2016 à 11:41
Contact :

Il sera une fois - Southeast Jones

Messagepar Le chien critique » 12 février 2018 à 11:27

Image

Southeast Jones, Séma éditions, 2016, 236p., 5€ epub sans DRM

Il sera une fois, un belge sera désappointé par la cruauté de l’Homme. Il décidera donc d'écrire quelques textes pour montrer à ses congénères leurs infamies et la possibilité de lendemains fraternels.


Présentation de l'éditeur :
« Il sera une fois... » vous invite à rêver demain : de l’humain au surhumain, de notre insignifiante petite planète aux confins de l’univers et au-delà, Southeast Jones vous convie à découvrir ses visions d’avenir au travers de quinze contes étranges, drôles ou inquiétants.
Ces histoires hors du commun vous fourniront nombre de réflexions sur les futurs possibles imaginés par l’auteur : quelle serait votre réaction si vous appreniez qu’il y a bien une vie après la mort ? Qui est ce Père Noël un peu bizarre que l’on voit le 24 décembre sur Carabistouille IV ? Quelles pourraient être les conséquences de la victoire des mutants contre le genre humain ? Quelles traces garde-t-on quand on a été avalé par un ogre ? Que faire si, pour sauver la Terre, il fallait détruire l’Humanité ?
S’inspirant du « Golden Age of science-fiction », l’auteur vous ouvre grand les portes de ses univers.

Mon ressenti :
Voilà un auteur qui pourra se targuer de m'avoir fait une belle frayeur dès les premières pages de son recueil ! La nouvelle Barbares s'ouvre par une citation "Les Barbares arrivent !" Des colons doivent fuir devant l'invasion prochaine de barbares. De la SF militariste bas du front et patriotique ? Heureusement il n'en est rien, mais je n'en menais pas large. Il m'a fait peur le bougre.

Il sera une fois est un recueil de 15 nouvelles assez courtes explorant les différents sous genres et items de la SF : Space opera, Altérité, Pouvoirs psy, Voyage dans le temps, Apocalyptique, Evolution, Mutation, Planet Opera, Religion, Science, Guerre,...
Je ne suis pas un très grand fan du format court, mais j'aime bien les textes à chute et les retournements de situations. Et ici, l'auteur en fait souvent sa marque de fabrique.

Des textes profondément humanistes, mais qui ne se départissent pas d'un certain pessimisme sans toutefois sombrer dans le Noir c'est noir. Et souvent une petite lueur d'espoir se faufile entre les lignes. En outre, l'auteur a un recul sur les thématiques abordées, dosant une pointe d'humour par ci par là, voir quelques nouvelles humoristiques.
Les sujets abordés, leurs traitements rappellent parfois un Robert Charles Wilson : humanisme, pessimisme, humour léger. Mais là où Wilson va apporter un soin extrême dans ses personnages, aborder les sujets de côté, Southeast Jones va préférer une approche plus directe et utiliser le retournement de situation, le changement de paradigme, de point de vue pour nous faire réfléchir sur nous mêmes, notre soi-disant supériorité, notre prétendu sagesse et notre frêle et fragile fraternité.

Un style et une écriture sobre et simple pour immerger de suite le lecteur dans le pitch (le style de la nouvelle Barbares m'a cependant quelquefois fait tiquer). Chaque nouvelle est illustrée et une préface ouvre le tout.
Pas très fan de la couverture, elle illustre cependant à merveille ce recueil : un vieillard racontant des histoires passées ou vécues à des "aliens" en osmose avec le titre.

Au final, j'ai été très agréablement surpris, parfois retourné ou chahuté. Rien qui ne renouvelle le genre, mais le ton percutant de l'ensemble est un atout indéniable. En outre, même si ce sont des nouvelles à "message", ce dernier est assez ouvert pour ne pas déranger le lecteur.
Et moi, un belge qui écrit de la SF avec des fous (l'auteur est membre de l'Association Les artistes fous associés), ça me donne envie.

Petite digression : j'ai reçu ce livre via un service de presse, vous pouvez donc avoir des doutes sur les réelles qualités des nouvelles. Je pourrais vous dire "Pas de ça chez moi", soit j'aime, soit j'aime pas, mais cela vous fera une belle jambe. Seule solution : l'acheter et vous faire une opinion sur mon avis ! Mais comme je suis sympa, vous pourrez vous faire votre propre opinion en lisant quelques nouvelles gratuites et en découvrir un peu plus sur l'auteur : https://www.edition999.info/_Southeast-Jones_.html
Et pour l'anecdote, l'auteur m'a contacté pour me proposer un partenariat, mais au lieu de m'offrir que ses textes, il m'a proposé aussi d'autres livres d'auteurs qu'il estime. Quand je vous dit qu'il se dégage de l'ensemble un profond humanisme.

Les détails des nouvelles sur mon blog

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »