Anatèm, Neal Stephenson

Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Prince-Marchand
Messages : 743
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Aldaran » 08 février 2019 à 13:08

Lutin a écrit :Nous pouvons avoir quand même quelques stat (s'il y a un partenariat avec amazon) [...]

Pactiser avec Amazon ? Jamais ! Never surrender !
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Cookie Monster
Messages : 560
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Pyjam » 02 mars 2019 à 21:50

Hugo Lisoir a récemment mis en ligne un petit sujet sur le projet secret d'un vaisseau propulsé par des explosions nucléaires.

Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Jeffx
Patrouilleur temporaire
Messages : 41
Enregistré le : 01 mai 2015 à 17:06

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Jeffx » 13 mars 2019 à 10:40

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :On a dépassé les 3000 ex sur le tome 1 (en GFK)


Gilles, j'aurais une question mais peut être est elle indiscrète...
A partir de combien de ventes (en gros...) vous commencez à gagner de l'argent ? (càd que vous aurez payé le traducteur, les frais d’achat des droits et autres éléments fixes que je ne dois pas connaitre).
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Radieux
Messages : 272
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 13 mars 2019 à 10:48

Jeffx a écrit :
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :On a dépassé les 3000 ex sur le tome 1 (en GFK)


Gilles, j'aurais une question mais peut être est elle indiscrète...
A partir de combien de ventes (en gros...) vous commencez à gagner de l'argent ? (càd que vous aurez payé le traducteur, les frais d’achat des droits et autres éléments fixes que je ne dois pas connaitre).


Le point mort c'est environ 6000 ex au volume, nous en sommes loin (Nous avons dépassé 4000 GFK sur le tome 1).
Il faut modérer ces chiffres avec le numérique, environ 10% des ventes papier sur ce titre, la reprise poche (acquise), la cession en livre audio (acquise). En prenant en compte ces revenus, à 10 000 volumes vendus sur les deux tomes, je devrais être à l'équilibre.

Le problème n'étant pas le point mort, mais la marge (donc c'est encore pire que ce que vous imaginez ;-)

L'à-valoir du traducteur sera couvert à 18630 volumes grand format vendus environ.

Continuez vos efforts, nous sommes de tout coeur avec vous.

GD
Jeffx
Patrouilleur temporaire
Messages : 41
Enregistré le : 01 mai 2015 à 17:06

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Jeffx » 13 mars 2019 à 13:23

Merci Gilles, c'est encore "pire" que ce que je pensais.
C'est nous qui sommes de tout cœur avec la profession.
On a besoin que vous existiez pour nous fournir notre came quotidienne. ;-)
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Radieux
Messages : 272
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 13 mars 2019 à 17:13

Jeffx a écrit : On a besoin que vous existiez pour nous fournir notre came quotidienne. ;-)


Le défi n'est pas tant d'exister que de durer.
Aujourd'hui j'ai deux livres qui tournent au ralenti : Anatèm 1 et American Elsewhere, qui s'inscrivent timidement en fond. Ils sortent régulièrement en petites quantités. Si j'en rajoute quatre ou cinq au cours de l'année 2019, ça va baisser mon taux de retours. L'équilibre, un cercle vertueux, peut se jouer à ça. Visiblement le gros des retours du lancement est derrière moi et... heureusement, vu ce qui est revenu.
Il me manque un franc succès explosif tel qu'à pu l'être Latium de Romain Lucazeau en Lunes d'encre.
L'édition, c'est plein de surprises, par exemple nous avons beaucoup plus d'intérêt, d'engagement sur la page facebook, de messages pour Le chant mortel du soleil de Franck Ferric que pour tout autre titre présenté depuis le 1er janvier, y compris Terminus de Tom Sweterlitsch, pourtant travaillé en librairie comme LE Albin Michel Imaginaire de l'année 2019.
Rien ne dit que nous allons arriver à transformer ça en succès, mais j'ai plus de demandes de signature pour Franck Ferric qu'il n'y a de week-end de début avril à début juillet.

Pour en revenir à Anatèm :
Un chef d’œuvre absolu pour les Chroniques de l'Imaginaire

GD
Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 563
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Sauropside » 03 mai 2019 à 13:39

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Ce "besoin de reconnaissance", cette "envie de légitimation" me fatigue un peu.
C'est une littérature punk (dans le sens voyou) qui s'adresse à des gens qui peuvent lire de la philo-SF à la Damasio comme regarder Mad Max Fury Road en kiffant à mort la guitare qui crache des flammes.
J'aime beaucoup..! :)
(et je plussoie vigoureusement)
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :C'est un des derniers grands espaces de liberté. Faut que ça reste foutraque et éjaculatoire par certains côtés.
GD
Amen!

En revanche, à titre de comparaison, un King ça vend combien d'exemplaires, en France?
Quand on leur fait un superbe cadeau, certains ne peuvent pas s'empêcher de se demander pourquoi le papier d'emballage n'est pas de leur couleur préférée.- Ken Liu -
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3182
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Olivier Girard » 03 mai 2019 à 14:40

Sauropside a écrit :En revanche, à titre de comparaison, un King ça vend combien d'exemplaires, en France?
59 161 exemplaires en GF (d'après GfK) pour L'Outsider, paru fin janvier chez Albin Michel.
Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 563
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Sauropside » 03 mai 2019 à 14:52

Merci pour la réponse!
Quand on leur fait un superbe cadeau, certains ne peuvent pas s'empêcher de se demander pourquoi le papier d'emballage n'est pas de leur couleur préférée.- Ken Liu -

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »