Anatèm, Neal Stephenson

Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3453
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Olivier Girard » 30 septembre 2019 à 15:48

Ah quand même !
Bon, c'est pas le GPI, mais c'est bonnard. Bravo à l'auteur, le traducteur et l'éditeur !
Keff
Patrouilleur temporaire
Messages : 16
Enregistré le : 23 septembre 2017 à 15:30

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Keff » 30 septembre 2019 à 16:06

Hey bravo à tout le monde !
Le prix sera remis aux Utopiales ?
A l'auteur ? (nan j'déconne)

Keff.
Avatar de l’utilisateur
Gromovar
L'équipe du Bélial'
Messages : 509
Enregistré le : 27 janvier 2012 à 23:55

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Gromovar » 30 septembre 2019 à 18:15

Nân.

On va trouver un petit truc à faire. Mais quoi ?
----
Eric Jentile
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2398
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar ubikD » 05 novembre 2019 à 20:11

Chiens de guerre ? Vraiment ?

(J'ai du louper un truc)
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1212
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar FeydRautha » 05 novembre 2019 à 22:03

Idem, pas compris ce que Chiens de guerre faisait dans cette sélection.
Avatar de l’utilisateur
saimonax
Radieux
Messages : 202
Enregistré le : 28 septembre 2012 à 12:45
Contact :

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar saimonax » 28 janvier 2020 à 13:06

Je commence le tome 1, et pour l'instant l'écriture est tout à fait hérissante. Pourtant habitué à Stephenson, ici on dirait qu'il fait son Damasio, avec des gimmicks superficiels à base de néologismes qui se montrent assez peu utiles au vu de l'ensemble globalement "classique" de la narration - je veux dire par là, que quitte à faire du néologisme, autant y aller franco façon "Enig Marcheur" ! Là c'est convaincant ! Je supporte assez peu cette façon presque "post-moderne" de vouloir colorer un texte qui pourtant se lit dans une langue, ce qui annule de facto un choix narratif vaguement immersif mais surtout artificiel - en tout cas ça ne marche jamais sur moi, et Anatem en est encore la preuve (et cela concerne également, par exemple, la grande majorité des livres écrits comme au moyen âge car traitant du moyen âge - coucou Barth - ça sonne... bizarre, faux, forcé à mes yeux)
Et ça m'emmerde, parce qu'il a l'air génial.
Je vais essayer la version audio pour voir.
(oui tout le monde s'en fout je sais)
Jeffx
Axiomatique
Messages : 137
Enregistré le : 01 mai 2015 à 17:06

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Jeffx » 28 janvier 2020 à 15:00

saimonax a écrit :Je commence le tome 1, et pour l'instant l'écriture est tout à fait hérissante. Pourtant habitué à Stephenson, ici on dirait qu'il fait son Damasio, avec des gimmicks superficiels à base de néologismes qui se montrent assez peu utiles au vu de l'ensemble globalement "classique" de la narration - je veux dire par là, que quitte à faire du néologisme, autant y aller franco façon "Enig Marcheur" ! Là c'est convaincant ! Je supporte assez peu cette façon presque "post-moderne" de vouloir colorer un texte qui pourtant se lit dans une langue, ce qui annule de facto un choix narratif vaguement immersif mais surtout artificiel - en tout cas ça ne marche jamais sur moi, et Anatem en est encore la preuve (et cela concerne également, par exemple, la grande majorité des livres écrits comme au moyen âge car traitant du moyen âge - coucou Barth - ça sonne... bizarre, faux, forcé à mes yeux)
Et ça m'emmerde, parce qu'il a l'air génial.
Je vais essayer la version audio pour voir.
(oui tout le monde s'en fout je sais)


Pas tout le monde, non. :-)
Je ne sais pas où tu en es du tome 1 (pas loin vu ce que tu écris je pense) mais en fait il y a une réelle logique à la manière dont Stephenson écrit et fait des "néologismes".
Je ne peux que te conseiller de continuer, car tu louperais un grand roman sinon. D'autant que tu comprendras bien mieux tout ça plus tard dans le roman.
Vu la complexité de certains passages, je ne suis pas du tout sûr que ce soit plus "facile" de l'écouter plutôt que de le lire.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12045
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Anatèm, Neal Stephenson

Messagepar Erwann » 28 janvier 2020 à 15:33

Non, saimonax, on ne s'en fiche pas forcément ;-)
Comme Jeffx, je pense que les néologismes ont leur utilité : le narrateur est une sorte de moine vivant dans une sorte de monastère plus ou moins coupé du reste du monde, c'est donc normal que lui et les siens aient leur propre vocabulaire.
Quant à la version audio, j'imagine qu'il y a certains jeux de mots (foulx-thèses, par exemple), qui disparaissent sûrement au passage.

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »