Topic des livres hors-genre

Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 720
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Topic des livres hors-genre

Messagepar Shibia » 14 février 2021 à 15:34

Valeena a écrit :
Shibia a écrit :Je signale la sortie le 17/02 en auto-édition de In Memoriam, polar servant de préquelle à l'une de premières expériences transmédia françaises (2003) et co-écrit par le créateur du jeu. Ça se laisse agréablement lire.

J'y ai passé du temps sur ce jeu, on était même un groupe qui échangions avec "les protagonistes".
Merci pour l'info^^

Enjoy ! (et pour info Le Phénix - ou du moins la personne qui l'incarnait - est désormais spécialisé dans le textile en Afrique australe).
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1921
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Topic des livres hors-genre

Messagepar Razheem L'insensé » 26 février 2021 à 20:41



À l’heure d’une crise mondialisée où la voix singulière de Taiwan commence à se faire entendre, le recueil de nouvelles Formosana permet aux lecteurs francophones de comprendre les trajectoires historiques et sociales de cette île dont la situation détonne dans le concert des États-nations. La littérature apparaît ainsi comme un média privilégié pour découvrir ce que l’expérience taïwanaise peut offrir au monde. Quand la prise de parole est souvent réduite à son strict minimum (une phrase, un tweet, un post), la parole littéraire, en donnant à voir la complexité d’une société et d’une culture, est plus que jamais essentielle.

Dans cette anthologie sont proposés neuf textes d’auteurs différents et représentatifs de la scène littéraire taïwanaise actuelle. Ils abordent chacun par le biais de récits originaux d’inspiration et de style variés une multitude de facettes de l’histoire de leur pays : son histoire politique (la colonisation japonaise, les événements du 28 février 1947, la terreur blanche, la levée de la loi martiale, le processus de démocratisation du pays…) et son histoire sociale (mouvements aborigènes, ouvriers, féministes, LGBT, étudiants, écologistes…).


Second ouvrage chez L'Asiathèque et je trouve VRAIMENT leur boulot remarquable. Cette fois, c'est un recueil de neuf nouvelles autour de l'histoire et de la démocratie à Taiwan, les neuf textes sont passionnants et au moins trois d'entre eux sont indispensables. Bref, pour les amateurs, je recommande.
Avatar de l’utilisateur
yogo
Disciple de Griaule
Messages : 424
Enregistré le : 05 septembre 2012 à 19:11

Re: Topic des livres hors-genre

Messagepar yogo » 27 février 2021 à 22:32


Le phénomène se propage rapidement aux quatre coins du globe. Tout le monde en parle, tout le monde veut en avoir un. Lapins, corbeaux, dragons… les kentukis sont de petits robots en forme de peluche, dotés d’une caméra et de trois roues mobiles qui leur assurent une certaine autonomie. Ils sont connectés au hasard à un utilisateur anonyme qui a acheté le droit de les habiter et qui peut se trouver n’importe où sur la planète. Voilà pourquoi ces créatures, qui errent désormais librement dans les maisons et les bureaux, ne sont pas complètement ino ensives : elles scrutent les conduites, enregistrent les conversations et interviennent constamment dans la vie des autres.
Ainsi, une retraitée de Lima peut suivre les mésaventures d’une jeune femme allemande et se réjouir ou s’inquiéter de son sort ; un garçon du Guatemala peut se lancer dans une aventure en Norvège et voir la neige pour la première fois ; un jeune Italien, père fraîchement divorcé, peut combler le vide laissé par son ex-femme. Les possibilités sont infinies mais pas toujours très claires : outre la curiosité et la tendresse, le dispositif suscite de nouvelles formes de voyeurisme, d’obsession, de sexualité et de danger.
Déployant une langue et un imaginaire que l’on compare à ceux de Shirley Jackson et de David Lynch, Samanta Schweblin emporte le lecteur dans une atmosphère hypnotique, aux frontières du thriller et de la science-fiction, et offre une histoire surprenante, sans point mort et radicalement contemporaine.


Roman d'anticipation à tendance dystopique, Kentukis joue sur notre dépendance aux objets connectés et nous alarme sur les limites et les déviances qui vont avec mais cela manque d'ambition
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1589
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Topic des livres hors-genre

Messagepar FeydRautha » 15 mars 2021 à 20:39

La Chance vous sourit - Adam Johnson - Albin Michel, coll. Terres d'Amérique. (2020)

Tour à tour grinçantes, bouleversantes, drôles et déchirantes, ces six novellas offrent au lecteur une nouvelle façon de voir le monde, s’imposant chacune comme un bijou de subtilité et d’intelligence. On y croise notamment un ancien gardien de prison de la Stasi, qui reçoit devant sa porte d’étranges colis anonymes tout droit venus du passé ; deux déserteurs ayant fui la Corée du Nord et son régime totalitaire pour tenter de reconstruire leur vie à Séoul ; un homme en plein désarroi face à la grave maladie de sa femme, qui ressuscite à la vie sous forme d’avatar le président américain récemment assassiné afin de profiter de ses conseils ; ou encore un livreur UPS à la recherche de la mère de son fils de deux ans après que celle-ci a disparu en Louisiane lors du passage de l’ouragan Katrina…
Récompensé par le National Book Award, ce livre surprenant et audacieux confirme la voix singulière d’Adam Johnson, lauréat du prix Pulitzer pour La Vie volée de Jun Do, et son œil aiguisé pour décrire le monde d’hier et d’aujourd’hui.


Et c'est bien.
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2502
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Topic des livres hors-genre

Messagepar ubikD » 15 mars 2021 à 22:23

On ne le dira jamais assez, Adam Johnson, c'est le bien.
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Patrouilleur temporel
Messages : 53
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Topic des livres hors-genre

Messagepar Weirdaholic » 16 mars 2021 à 18:23

Il y a le dernier Eric Richer, aussi : Tiger chez l'Ogre. Pour le dire vite, c'est un giallo futuriste, donc ça relève à la fois du polar (mafieux russes, chinois et ukrainiens ; tueuse en série ; enfants maltraités), de la SF (drones livreurs ; aérosurveillance) et du fantastique (chamane et femmes-tigres). Dit comme ça, ça a l'air d'un mélange improbable, mais en vrai c'est un très bon bouquin...
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 720
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Topic des livres hors-genre

Messagepar Shibia » 23 mars 2021 à 10:15

A la limite du genre car commençant en reprenant des clichés de l'horreur comme La Chose puis s'orientant vers la fantasy ou le fantastique plus subtil, Folklorn d'Angela Mi Young Hur est un livre très surprenant... Qui vaut le coup qu'on s'y arrête (et pourquoi pas qu'une ME française le traduise, mais laquelle ?).
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1921
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Topic des livres hors-genre

Messagepar Razheem L'insensé » 29 mars 2021 à 00:40



Dans ce livre se mélangent humour et tristesse en un cocktail détonnant qui entraîne le lecteur dans une réflexion sur la condition des femmes et des homosexuels dans le monde arabe. Quatre jeunes femmes et un jeune homme s'expriment tour à tour dans le récit, leurs voix alternant pour dire les drames traversés. À travers les différents épisodes de leurs vies relatés de manière directe et vive, avec de nombreux dialogues, sont mises en relief les épreuves auxquelles sont soumis les jeunes dans une société traditionnelle où des règles sclérosées de bonne conduite et la peur du qu'en dira-t-on régissent les relations amoureuses. Pour les femmes, c'est le mariage obligé, aussi vite que possible, des fiançailles réussies comptant beaucoup plus qu'un succès aux examens. C'est aussi la soumission à la puissance paternelle, avec les risques d'abus de toute nature que cela comporte. Et c'est, bien sûr, la valeur de la virginité, jalousement conservée car c'est l'une des conditions de l'ordre social tel qu'il est conçu et observé dans une famille qui veut conserver son rang. Pour les hommes, c'est l'obligation de se comporter de façon virile, avec tout ce que cela représente d'hypocrisie pour ceux que leur orientation sexuelle écarte du mode de vie socialement requis. Le résultat de tout cela : beaucoup de souffrances, l'exil parfois quand on a contrevenu gravement aux impératifs familiaux, et même la mort quand la situation paraît sans issue.

Une autre perle dénichée chez L'Asiathèque (qui est une mine d'or) avec cette fois un premier roman d'un auteur jordanien sur le sujet de la femme et des gays en Jordanie.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 720
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Topic des livres hors-genre

Messagepar Shibia » 16 avril 2021 à 10:23

Polar historique Metropolis offre comme souvent avec feu Philip Kerr, un éclairage intéressant sur la monté du nazisme et la façon dont le Berlinois lambda percevait la situation. Il se rattache à notre genre car on y parle un peu de Metropolis, le film et que Fritz Lang et Thea von Harbou font partis des personnages. Recommandé.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »