L'Autre Côté, Léo Henry

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10077
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

L'Autre Côté, Léo Henry

Messagepar Erwann » 14 janvier 2019 à 12:58

Un roman sur l’exil et le déracinement à travers le récit poignant d’une famille qui fuit une babylone cauchemardesque. L’amour infini d’un père pour sa fille, prêt à braver tous les obstacles. Une mystérieuse épidémie condamne la ville-état de Kok Tepa à l’isolement et à l’autarcie. Si ses dirigeants, les Moines, reçoivent quotidiennement une livraison de sérum qui les protège de la maladie, les autres castes, elles, sont touchées de plein fouet. Rostam s'accommode de cette organisation. Il ménage sa conscience en exerçant son métier de passeur : il organise la fuite des familles infectées vers l’autre continent, où elles espèrent être soignées. Mais un jour, la fille de Rostam, Türabeg, contracte la terrible infection…

L'Autre Côté, court roman de Léo Henry, sortira le 6 février chez Rivages.
La fiche du livre.
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1464
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: L'Autre Côté, Léo Henry

Messagepar Razheem L'insensé » 14 janvier 2019 à 13:02

Je veux.
Forcément...
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1464
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

L'autre côté, Léo Henry

Messagepar Razheem L'insensé » 02 février 2019 à 18:50

Image

Une mystérieuse épidémie condamne la cité-État de Kok Tepa à l’isolement et à l’autarcie. Seuls les Moines, gardiens des traditions et détenteurs du secret de l’immortalité, en sont préservés grâce à un sérum qui les protège de la maladie. Les autres castes, elles, sont touchées de plein fouet.
Rostam est passeur. Il planifie la fuite des familles qui refusent la mort et espèrent rejoindre l’Outre-Mer pour y être soignées.
Mais un jour, la fille de Rostam, Türabeg, contracte la terrible infection. Le passeur risquera tout pour la sauver, jusqu’à suivre à son tour les chemins de la migration. Il découvrira alors l’envers cauchemardesque de la brillante Kok Tepa.
Un roman poignant sur l’exil et le déracinement, sur l’amour infini d’un père prêt à briser les règles et braver tous les obstacles.


La critique de ce court roman de Léo Henry sur Just A Word.

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »