La Cité de l'Orque, Sam J. Miller

Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 903
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: La Cité de l'Orque, Sam J. Miller

Messagepar FeydRautha » 14 juin 2019 à 19:37

J'ai vu passé un tweet de lui dans lequel il clamait que son éditeur français, un certain Gilles D., était un génie. Il a l'air bien éduqué ce garçon.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Cookie Monster
Messages : 562
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: La Cité de l'Orque, Sam J. Miller

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 14 juin 2019 à 20:24

FeydRautha a écrit :Il a l'air bien éduqué ce garçon.


Il est très talentueux (et bien éduqué, donc), par contre je suis fasciné (façon de parler) par le nombre de messages de lectrices et de lecteurs qui disent en substance "La cité de l'orque est très dur à lire, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans / je ne suis jamais rentré(e) dedans".
Les attentes du lectorat d'imaginaire changent, ai-je l'impression : de moins en moins de lecteurs ont envie de lire un livre avec lequel il faut un peu batailler. Chez le lectorat "jeune" (que je ne connais que par le prisme des blogs qui me demandent des SP) je note une énorme résistance vis à vis des romans "choraux", ou du moins avec plusieurs personnages-points de vue.

Un des principes-phares de l'imaginaire, un de ses plaisirs en tant que lecteur, c'est de "comprendre" peu à peu, au fil de la lecture, de reconstituer le puzzle, et j'ai l'impression (j'espère fautive) que ce principe est de moins en moins accepté.

J'attends le prochain roman de Sam, son "House of cards scénarisé par Stephen King" avec une vraie impatience. Pour sa carrière en France, ça a intérêt à être formidable, car après La Cité de l'orque le lectorat français n'acceptera pas moins de lui, je le crains.

GD
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 695
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: La Cité de l'Orque, Sam J. Miller

Messagepar Apophis » 14 juin 2019 à 21:34

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit : je suis fasciné (façon de parler) par le nombre de messages de lectrices et de lecteurs qui disent en substance "La cité de l'orque est très dur à lire, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans / je ne suis jamais rentré(e) dedans".

Les attentes du lectorat d'imaginaire changent, ai-je l'impression : de moins en moins de lecteurs ont envie de lire un livre avec lequel il faut un peu batailler. Chez le lectorat "jeune" (que je ne connais que par le prisme des blogs qui me demandent des SP) je note une énorme résistance vis à vis des romans "choraux", ou du moins avec plusieurs personnages-points de vue.


Une partie de moi a envie de répondre à ces personnes : "Mais bordel, on parle de La cité de l'orque, pas de Diaspora, d'Anatèm ou d'un Erikson et ses 36124 personnages !". Et c'est là que l'autre partie de moi se souvient de ce que j'ai pu constater, notamment chez un nombre conséquent de Booktubeuses : de plus en plus d'adultes lisent presque uniquement de l'imaginaire Young Adult... voire jeunesse (c'est leur droit, ce n'est pas la question). Alors évidemment, à côté, même un roman adulte pourtant parfaitement accessible a l'air exigeant ou compliqué. Et c'est probablement pire en SF qu'en Fantasy, parce que ce type de lectrices et lecteurs lit un peu de Fantasy adulte en parallèle, mais quasiment jamais de SF adulte. Le plus étonnant là-dedans étant que j'en connais qui lisent du YA... en anglais. On a donc une étrange discordance entre la difficulté du vecteur, pour laquelle on veut bien faire un effort, et celle du contenu, où, là, on n'est pas prêt à en faire un.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Cookie Monster
Messages : 562
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: La Cité de l'Orque, Sam J. Miller

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 17 juin 2019 à 14:46

"J’ai adoré ce roman de science-fiction et ce fut pour moi une bien belle surprise. Je ne m’attendais pas à ce que j’ai lu. L’histoire m’a surprise, de même que les personnages."

Une très belle recension de La Cité de l'orque.

GD
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2145
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: La Cité de l'Orque, Sam J. Miller

Messagepar JDB » 29 juin 2019 à 19:53

"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Mélie
Axiomatique
Messages : 107
Enregistré le : 30 mai 2019 à 17:40

Re: La Cité de l'Orque, Sam J. Miller

Messagepar Mélie » 03 juillet 2019 à 00:34

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :
FeydRautha a écrit :Il a l'air bien éduqué ce garçon.


Il est très talentueux (et bien éduqué, donc), par contre je suis fasciné (façon de parler) par le nombre de messages de lectrices et de lecteurs qui disent en substance "La cité de l'orque est très dur à lire, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans / je ne suis jamais rentré(e) dedans".
Les attentes du lectorat d'imaginaire changent, ai-je l'impression : de moins en moins de lecteurs ont envie de lire un livre avec lequel il faut un peu batailler. Chez le lectorat "jeune" (que je ne connais que par le prisme des blogs qui me demandent des SP) je note une énorme résistance vis à vis des romans "choraux", ou du moins avec plusieurs personnages-points de vue.



GD


Ah ben misère, je viens de le commander...

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »