Les Furtifs, Alain Damasio

rmd
Xeelee
Messages : 1031
Enregistré le : 20 avril 2009 à 09:31

Re: Les Furtifs, Alain Damasio

Messagepar rmd » 18 avril 2019 à 13:20

Dreynos a écrit :J'ai vu que Damasio a encore travaillé sur un album. Pour le coup, peu probable que je me torture à essayer de l'écouter si c'est le même style que celui de La Horde. Pour ceux qui ont le livre, il donne quoi cet album ?


Un morceau est en écoute gratuite sur bandcamp : https://alaindamasio-yanpechin.bandcamp ... la-couleur
https://www.noosfere.org/
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2265
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Les Furtifs, Alain Damasio

Messagepar JDB » 18 avril 2019 à 14:12

Livre du jour sur France Info avec recension dithyrambique et interview-express de Damasio.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
rmd
Xeelee
Messages : 1031
Enregistré le : 20 avril 2009 à 09:31

Re: Les Furtifs, Alain Damasio

Messagepar rmd » 18 avril 2019 à 16:05

C'est le livre du jour dans à peu près tous les médias que je suis. C'est vraiment impressionnant.
https://www.noosfere.org/
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3354
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Les Furtifs, Alain Damasio

Messagepar Olivier Girard » 18 avril 2019 à 17:37

8e des ventes sur Amazon tout confondu y 5 minutes. Je pense que le tirage initial devrait faire long feu. Pas mal…
J'ai grignoté hier avec Mathias Echenay, le boss de La Volte. Il semblait plutôt satisfait. J'ai fait mon blasé, comme il se doit… ;-)
zzseb78
Vandale du vide
Messages : 8
Enregistré le : 29 septembre 2018 à 20:21

Re: Les Furtifs, Alain Damasio

Messagepar zzseb78 » 18 avril 2019 à 18:51

Pour répondre à Olivier, le livre est maintenant 6eme sur amazon... Impressionnant.

J'avais littéralement adoré la Horde qui est un de mes meilleurs souvenirs de lecture. Là, le pitch me parle moins. Je verrais un peu ce qu'en disent les futurs CR sur l'histoire et le ton du livre pour me décider.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Prince-Marchand
Messages : 986
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Les Furtifs, Alain Damasio

Messagepar Aldaran » 18 avril 2019 à 19:06

Voilà ! Face à certains trucs la meilleure attaque, c'est la fuite !
J'attends de voir combien vont suivre l'exemple avant de me mettre à ronronner.
(On n'est jamais trop prudent...)
Et continue de rêver d'un monde ou les lecteurs de SF (dans un premier temps) n'achèteraient plus sur l'azone.
Modifié en dernier par Aldaran le 19 avril 2019 à 10:01, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Léo Henry
Axiomatique
Messages : 189
Enregistré le : 27 décembre 2011 à 15:48

Re: Les Furtifs, Alain Damasio

Messagepar Léo Henry » 18 avril 2019 à 23:08

Troisième à 23h, après le Juan Branco &... Notre-Dame de Paris. #lol
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6851
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Les Furtifs, Alain Damasio

Messagepar Thomas Day » 19 avril 2019 à 09:06

Hier sur France Info, vers 19H50, Les furtifs étaient chroniqué (et présenté comme un livre de science-fiction) et Alain Damasio est intervenu pour parler de science-fiction "molle" et pourquoi il écrivait un roman de 700 pages plutôt qu'un essai de 150 pages.
Je suis sans doute naïf, mais je ne vois pas le mal que ça peut faire au genre en France ; au contraire, tout ça me semble très positif. Chaque fois qu'un commercial va dire "ça ne se vend pas" on pourra répondre "et Damasio, ça ne se vend pas, peut-être ?"
Dans un Livres-Hebdo récent on apprend que l'édition poche de Latium de Romain Lucazeau s'est déjà écoulée à plus de 30 000 ex dans son édition folio-SF. On a donc déjà deux zeausio de la SF de langue française qui se vendent. Comme je l'ai fait remarquer une fois à Pascal Godbillon, leur (seul ?) dénominateur commun c'est la philosophie.
S'amuser en philosophant, philosopher en s'amusant.

TD
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Prince-Marchand
Messages : 986
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Les Furtifs, Alain Damasio

Messagepar Aldaran » 19 avril 2019 à 10:17

J'aime ça aussi. Depuis toujours. Ma propre philosophie, pour ce qu'elle vaut, s'est construite quasiment exclusivement à travers ça : la SF.
Mais que désignait Damasio par "SF molle" ? Une SF placée de l'autre côté du spectre du genre par rapport à la hard SF ?
Il y a tout autant de philosophie dans la hard SF. Sans cet aspect, Egan, Watts et d'autres seraient chiants comme la mort (à mon sens).

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »