Rosewater, Tade Thompson

Avatar de l’utilisateur
Soleilvert
Cookie Monster
Messages : 571
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Rosewater, Tade Thompson

Messagepar Soleilvert » 01 juin 2020 à 18:05

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12398
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Rosewater, Tade Thompson

Messagepar Erwann » 12 juin 2020 à 11:41

Avatar de l’utilisateur
Le Chroniqueur
Patrouilleur temporel
Messages : 43
Enregistré le : 04 janvier 2019 à 11:56
Contact :

Re: Rosewater, Tade Thompson

Messagepar Le Chroniqueur » 29 juin 2020 à 15:16

Le premier volume de la trilogie m'a beaucoup plu dans la manière dont il réfléchit sur l'hybridation être humain-extraterrestre, je pense lire les suivants prochainement !
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 428
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Rosewater, Tade Thompson

Messagepar Shibia » 04 juillet 2020 à 12:06

Plongée dedans pour le boulot (je sens qu'il va me servir de conclusion avec cette chère Ada Palmer), aux deux-tiers du premier tome, je dois dire que j'aime décidément l'écriture de Tade Thompson et la façon dont il nous met dans la peau de ses personnages : nigérian yoruba dans cette trilogie ou jeune femme d'origine slave (ou non ?) dans Molly Southeborne. Rien que ça, écrit tous les deux au plus juste, chapeau.

Après hormis la chronique de Marc qui m'a mis la puce à l'oreille, je ne veux rien lire... Et garder la surprise.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1372
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Rosewater, Tade Thompson

Messagepar FeydRautha » 04 juillet 2020 à 17:27



LeFictionaute a écrit :Vous savez quelle est la relation entre la photosynthèse et la physique quantique ? Le réseau des xénoformes se répand à travers l’atmosphère de la Terre, mais pas seulement dans notre présent. Il s’étend également dans le passé et dans l’avenir, et dans des versions parallèles de notre planète.


Moi j'aurais surtout évoqué les doubles liaisons carbone, les orbitales pi, la délocalisation du nuage électronique, l'interaction matière-rayonnement et la règle d'or de Fermi, enfin tous ces trucs dont parle vraiment la mécanique quantique plutôt que le passé, l'avenir ou les mondes parallèles dont la mécanique quantique ne parle pas. Mais bon, je suis chiant.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 428
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Rosewater, Tade Thompson

Messagepar Shibia » 04 juillet 2020 à 18:00

Les orbitales pi ? Qu'es aco ? (le reste je vois à peu près, sans être physicienne).
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1372
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Rosewater, Tade Thompson

Messagepar FeydRautha » 05 juillet 2020 à 10:00

Désolé d'avance pour le Hors Sujet.

Shibia a écrit :Les orbitales pi ? Qu'es aco ? (le reste je vois à peu près, sans être physicienne).


Une "orbitale" en MQ est une fonction mathématique qui représente la probabilité de présence d'un électron. Les différentes orbitales atomiques sont nommées s, p, d, f... (en fonction du moment angulaire de l'électron). Les orbitales moléculaires qui décrivent la probabilité de présence d'un électron le long d'une liaison chimique sont des combinaisons des orbitales atomiques et on les nomme sigma, pi, delta, phi... Les orbitales pi sont responsables de la délocalisation des électrons le long des liaisons chimiques dans les groupes chromophores qu'on trouve par exemple dans la chlorophylle (en l'occurence des groupes auxochromes nommés pyrrhole). En bref, ils favorisent l'absorption de la lumière.

/HS
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 428
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Rosewater, Tade Thompson

Messagepar Shibia » 05 juillet 2020 à 14:59

FeydRautha a écrit :Désolé d'avance pour le Hors Sujet.

Shibia a écrit :Les orbitales pi ? Qu'es aco ? (le reste je vois à peu près, sans être physicienne).


Une "orbitale" en MQ est une fonction mathématique qui représente la probabilité de présence d'un électron. Les différentes orbitales atomiques sont nommées s, p, d, f... (en fonction du moment angulaire de l'électron). Les orbitales moléculaires qui décrivent la probabilité de présence d'un électron le long d'une liaison chimique sont des combinaisons des orbitales atomiques et on les nomme sigma, pi, delta, phi... Les orbitales pi sont responsables de la délocalisation des électrons le long des liaisons chimiques dans les groupes chromophores qu'on trouve par exemple dans la chlorophylle (en l'occurence des groupes auxochromes nommés pyrrhole). En bref, ils favorisent l'absorption de la lumière.

/HS


Merci !

Donc, ils ont leur place dans le dome au centre de Rosewater (T2 entamé toujours aussi intrigant).
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 428
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Rosewater, Tade Thompson

Messagepar Shibia » 21 juillet 2020 à 12:31

La trilogie a été dévorée et je dois avouer que j'ai été bluffée par le résultat et le foisonnement des idées proposées.
Décidément Tade Thompson a une écriture qui me plait énormément.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1135
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Rosewater, Tade Thompson

Messagepar Aldaran » 21 juillet 2020 à 14:28

Shibia a écrit :Décidément Tade Thompson a une écriture qui me plait énormément.

Oh, merci pour cette formulation qui a comème vachement plus de gueule et de sens que le « c'est bien écrit » !
(Je suis sincère.)

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »