Une cosmologie de monstres, Shaun Hamill

Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1658
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Une cosmologie de monstres, Shaun Hamill

Messagepar Razheem L'insensé » 27 septembre 2019 à 22:46

Voici un roman fantastique où le drame familial occupe une place primordiale d'autant plus réussie que ses personnages sont attachants et humains. Bien supérieur à American Elsewhere pour ma part.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Cookie Monster
Messages : 569
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Une cosmologie de monstres, Shaun Hamill

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 29 septembre 2019 à 07:13

Un bouquin sinon rien a écrit :"Une cosmologie de monstres" est un livre mélangeant plusieurs genres, difficile de le cantonner au "Fantastique" même si c'est sa principale ambiance, mais nous sommes également un peu dans le thriller, le suspense, l'épopée familiale, la science fiction, avec parfois un style plutôt jeunesse et frayeur à la Tim Burton et parfois dans la terreur d'un roman de Cliver Barker ou encore de Stephen King, donc vraiment inclassable, et totalement original. Je suis très agréablement surpris.


Critique ☆☆☆☆☆ chez Un bouquin sinon rien.

GD
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Cookie Monster
Messages : 676
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Une cosmologie de monstres, Shaun Hamill

Messagepar Pyjam » 29 septembre 2019 à 14:34

Toujours pas sorti. Déjà 19 notes sur Babelio et 4,34 de moyenne.
Les monstres font un carton !
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Cookie Monster
Messages : 569
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Une cosmologie de monstres, Shaun Hamill

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 02 octobre 2019 à 05:08

Les pipelettes en parlent a écrit :Contre toute attente, j’ai adoré Une cosmologie des monstres.


Une Cosmologie de monstres de Shaun Hamill chez Les pipelettes en parlent.

GD
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Cookie Monster
Messages : 569
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Une cosmologie de monstres, Shaun Hamill

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 02 octobre 2019 à 13:01

Le Coin d'Audrey a écrit :En résumé, Shaun Hamill dompte parfaitement sa plume, mène d'une main de maître son histoire et que dire de plus ! Je suis sous le charme ♥ En librairie, ce genre de titre aurait attiré mon attention, mais n'étant pas dans mon rayon habituel, je ne sais pas si je l'aurai pris donc ça me fait réfléchir sur un éventuel élargissement de mes horizons littéraires, tout en restant dans le domaine fantastique/imaginaire !


Une Cosmologie de monstres de Shaun Hamill dans le coin d'Audrey

GD
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Cookie Monster
Messages : 569
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Une cosmologie de monstres, Shaun Hamill

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 03 octobre 2019 à 10:06

Le chien critique a écrit :Il y a tout de même une raison pour laquelle tu ne dois pas acheter ce roman : Le principal défaut que je lui trouve relève du marketing. Au vue du titre, de la couverture et des parallèles fait avec Providence, on s'attend donc a du sang, de l'horreur, du gore, de l’indicible. Et celui qui l'achète pour ces raisons risque de vite désenchanter (Mais pourra apprécier tout de même !).


Une Cosmologie de monstres de Shaun Hamill passe sous le scalpel du Chien critique.

Après pour le "marketing", le livre s'appelle en VO A Cosmology of monsters, la citation de Stephen King est véridique et ses propos n'ont pas été déformés à la traduction, Shaun Hamill adore sa couverture française, il l'a validée, commentée et partagée sur les réseaux sociaux. Pantheon books a aussi décidé d'utiliser l'imagerie des tentacules en couverture, certes d'une façon différente (je n'aime pas beaucoup la couverture américaine, euphémisme et question de goûts).

Après on peut publier ce roman avec un titre sans le mot monstre, en rayon littérature étrangère, avec comme couverture le détail d'une fenêtre d'une maison américaine et sans le logo Albin Michel Imaginaire (et donc ça devient un Albin Michel)... Je cite tous ces exemples/possibilités car ils sont véridiques.

Il y a un moment faut savoir ce qu'on veut : défendre des livres ou défendre des livres et les genres auxquels ils appartiennent.

Sur le plan personnel, je ne vois aucune promesse "de sang ou de gore" dans le dispositif visuel/4e de couverture que j'ai choisi. Et j'ai du mal à associer Lovecraft au gore, puisque dans l'ensemble (à de rares exceptions près) l'horreur provient chez lui plutôt de ce qui n'est pas montré.

GD
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Radieux
Messages : 214
Enregistré le : 23 juin 2016 à 11:41
Contact :

Re: Une cosmologie de monstres, Shaun Hamill

Messagepar Le chien critique » 03 octobre 2019 à 13:51

Après on peut publier ce roman avec un titre sans le mot monstre, en rayon littérature étrangère, avec comme couverture le détail d'une fenêtre d'une maison américaine et sans le logo Albin Michel Imaginaire (et donc ça devient un Albin Michel)

Ce n'est pas ce que je dis.
Je trouve que la couverture suggère des choses qui ne sont pas au coeur du récit.

Sur le plan personnel, je ne vois aucune promesse "de sang ou de gore" dans le dispositif visuel

Dans mon esprit Rouge=Sang=Gore

Et j'ai du mal à associer Lovecraft au gore, puisque dans l'ensemble (à de rares exceptions près) l'horreur provient chez lui plutôt de ce qui n'est pas montré.

Ce que je dis dans mon billet par ailleurs

J'ai juste indiqué ce que la couverture et le titre m'inspirait sur le contenu du roman. Ce n'est pas à ce que je m'attendais, et c'est très bien ainsi, car j'ai beaucoup aimé ce que j'y ai trouvé.
En outre, après lecture des avis des uns et des autres, il me semble que je ne suis pas le seul à avoir eu ce ressenti.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Cookie Monster
Messages : 569
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Une cosmologie de monstres, Shaun Hamill

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 03 octobre 2019 à 17:59

Le chien critique a écrit :
Après on peut publier ce roman avec un titre sans le mot monstre, en rayon littérature étrangère, avec comme couverture le détail d'une fenêtre d'une maison américaine et sans le logo Albin Michel Imaginaire (et donc ça devient un Albin Michel)

Ce n'est pas ce que je dis.
Je trouve que la couverture suggère des choses qui ne sont pas au coeur du récit.


Je ne suis pas sûr qu'une couverture doit toujours coller à 100% au contenu d'un livre. Mais c'est un autre débat. Enfant, je lisais plein de bouquins illustrés par Chris Foss dont les couvertures n'avaient aucun rapport avec le contenu du livre (j'ai découvert plein d'auteurs comme ça). J'ai cité Chris Foss, mais franchement, Siudmak marche aussi.
J'ai toujours aimé les couvertures "décalées".

Je ne veux pas faire de couverture "neutre". Et la remarque en citation est en fait une compilation de tout ce que j'ai pu entendre chez Albin Michel. Détail de fenêtre, etc.
Pour le marketing Albin Michel, là c'est un peu compliqué... ils ne sont pas à l'aise avec les monstres / Cthulhu qui sont des codes trop éloignés du lectorat Albin Michel.
Moi je l'ai joué Lovecraft à fond, car c'est cet aspect qui a été le plus important pour moi (en tant que lecteur). Éditer c'est choisir.
Je trouve cette couverture extrêmement forte. Marquante.
(Et je note que les médias n'ont aucun soucis à la reproduire, alors que chez Denoël, il est arrivé à plusieurs reprises que les journalistes me demandent une photo de l'auteur pour ne pas avoir à reproduire la couverture du livre).

GD
Jeffx
Axiomatique
Messages : 120
Enregistré le : 01 mai 2015 à 17:06

Re: Une cosmologie de monstres, Shaun Hamill

Messagepar Jeffx » 03 octobre 2019 à 21:06

Pour moi la couverture est parfaitement évidente, il est clair que le roman est sur une maison qui a une cave inondée (ou pleine d'aquariums) avec un ou plusieurs poulpes ou calamars vivants. En réfléchissant un peu plus, on comprend aussi que c'est l'histoire d'une famille de vendeurs de poissons, chinoise ou australienne.

Oui, je ---------> [ ]

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »