Cadavre exquis, Agustina Bazterrica

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11318
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Cadavre exquis, Agustina Bazterrica

Messagepar Erwann » 27 août 2019 à 13:05

Un virus a fait disparaître la quasi-totalité des animaux de la surface de la Terre. Pour pallier la pénurie de viande, des scientifiques ont créé une nouvelle race, à partir de génomes humains, qui servira de bétail pour la consommation.Ce roman est l’histoire d’un homme qui travaille dans un abattoir et ressent un beau jour un trouble pour une femelle de « première génération ». Or, tout contact inapproprié avec ce qui est considéré comme un animal d’élevage est passible de la peine de mort. À l’insu de tous, il va peu à peu la traiter comme un être humain.
Le tour de force d’Agustina Bazterrica est de nous faire accepter ce postulat de départ en nous précipitant dans un suspense insoutenable. Roman d’une brûlante actualité, tout à la fois allégorique et réaliste, Cadavre exquis utilise tous les ressorts de la fiction pour venir bouleverser notre conception des relations humaines et animales.


Cadavre exquis, roman d'Agustina Bazterrica traduit de l'espagnol (Argentine) par Margot Nguyen Béraud, est sorti le 21 août aux éditions Flammarion.
La fiche du livre.
Avatar de l’utilisateur
Biro
Radieux
Messages : 211
Enregistré le : 22 juin 2016 à 09:24

Re: Cadavre exquis, Agustina Bazterrica

Messagepar Biro » 27 août 2019 à 14:56

Je ne suis pas sur de le lire mais... Quel postulat ! Terrifiant.
KeithGersen
Vandale du vide
Messages : 8
Enregistré le : 24 août 2018 à 11:51

Re: Cadavre exquis, Agustina Bazterrica

Messagepar KeithGersen » 27 août 2019 à 22:32

Ça rappelle "Dans l'étable", une nouvelle de Piers Anthony (Histoires écologiques).
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2289
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Cadavre exquis, Agustina Bazterrica

Messagepar ubikD » 28 août 2019 à 07:48

Sujet traité également dans le roman "Défaite des maîtres et possesseurs" de Vincent Message et de manière plus glaçante, à mon avis, par Michel Faber avec "Under the skin".
lonesome
Little Green Man
Messages : 322
Enregistré le : 23 juin 2012 à 21:25

Re: Cadavre exquis, Agustina Bazterrica

Messagepar lonesome » 28 août 2019 à 09:21

Sans parler de Soleil vert d'après "Make room" de Harrison
Avatar de l’utilisateur
RaphaëlG
L'équipe du Bélial'
Messages : 576
Enregistré le : 30 août 2009 à 16:40
Localisation : Bretagne

Re: Cadavre exquis, Agustina Bazterrica

Messagepar RaphaëlG » 28 août 2019 à 10:18

lonesome a écrit :Sans parler de Soleil vert d'après "Make room" de Harrison

Soleil vert (le film, donc) qui est cité, d'ailleurs, dans Cadavre exquis, vers la fin : l'autrice lui fait un clin d’œil respectueux.
"La lecture, lui avait soufflé son thérapeute, avait probablement été sa première drogue."
William GIBSON, Histoire zéro (2010 - traduction Doug Headline & Jean Esch)
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1664
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Cadavre exquis, Agustina Bazterrica

Messagepar Razheem L'insensé » 23 septembre 2019 à 14:13

Un putain de bon roman que j'ai dévoré en quelques jours... !

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »