Chroniques martiennes, Ray Bradbury

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11237
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Chroniques martiennes, Ray Bradbury

Messagepar Erwann » 01 octobre 2019 à 15:01

2030, les premières fusées quittent la Terre pour un monde nouveau. La colonisation de Mars vient de débuter. Mais, sur la planète rouge, vit déjà un peuple d’une infinie sagesse. Cette antique civilisation devra-t-elle disparaître pour qu’une nouvelle puisse s’épanouir?
Pour les 20 ans de la collection Lunes d’encre, cette réédition collector de Chroniques martiennes – premier ouvrage de science-fiction publié par les Éditions Denoël – offre un écrin somptueux au style enchanteur de Ray Bradbury.


Les Chroniques martiennes de Ray Bradbury, traduites de l'anglais par Jacques Chambon et Henri Robillot, avec une préface inédite de Tristan Garcia, ressortiront en Lunes d'Encre le 3 octobre.
La fiche du livre.
rmd
Xeelee
Messages : 1004
Enregistré le : 20 avril 2009 à 09:31

Re: Chroniques martiennes, Ray Bradbury

Messagepar rmd » 01 octobre 2019 à 15:36

Tristan Garcia, le préfacier à la mode :)
https://www.noosfere.org/
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Cookie Monster
Messages : 677
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Chroniques martiennes, Ray Bradbury

Messagepar Pyjam » 01 octobre 2019 à 15:56

J'avais cru comprendre qu'il est difficile de vendre des livres de SF.
Je me demande ce qui peut motiver un éditeur à ressortir en grand format un texte régulièrement réédité en poche depuis plus d'un demi siècle, dans la même traduction.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
PascalG
Cookie Monster
Messages : 549
Enregistré le : 20 avril 2009 à 17:52

Re: Chroniques martiennes, Ray Bradbury

Messagepar PascalG » 01 octobre 2019 à 17:15

Pyjam a écrit :Je me demande ce qui peut motiver un éditeur à ressortir en grand format un texte régulièrement réédité en poche depuis plus d'un demi siècle, dans la même traduction.

Les 20 ans de la collection Lunes d'encre. (Un autocollant décollable le signalera.)

C'est une carte de couverture différente, un papier différent, l'ouvrage est avec rabats, l'illustration de couverture de Laurent Durieux, la préface de Tristan Garcia... Bref, c'est une édition « collector », disons. Un bel objet. Qui renvoie à l'histoire de la maison.
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Cookie Monster
Messages : 677
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Chroniques martiennes, Ray Bradbury

Messagepar Pyjam » 01 octobre 2019 à 17:17

Merci. Je comprends mieux.
Je lui souhaite donc un beau succès.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2152
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Chroniques martiennes, Ray Bradbury

Messagepar JDB » 01 octobre 2019 à 18:05

Pyjam a écrit :un texte régulièrement réédité en poche depuis plus d'un demi siècle, dans la même traduction.

Pas tout à fait: la traduction a été entièrement refaite par Jacques Chambon pour la réédition de 1997. Il m'a confié à l'époque que Henri Robillot, le traducteur originel, avait obtenu que son nom figure toujours sur le livre (et aussi qu'il continue de toucher des droits, je suppute).
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Cookie Monster
Messages : 677
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Chroniques martiennes, Ray Bradbury

Messagepar Pyjam » 01 octobre 2019 à 18:39

Oui, je voulais dire que cette édition reprend la dernière traduction utilisée en poche, mais je n'ai pas voulu alourdir la phrase.

Mais cela m'inspire une réflexion : lorsqu'on refait une traduction, il est presque inévitable que certaines phrases ressortent à l'identique. Est-ce ce qui justifie que l'auteur de la précédente traduction demande que son nom soit également associé à la nouvelle ?
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2284
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Chroniques martiennes, Ray Bradbury

Messagepar ubikD » 01 octobre 2019 à 19:30

Qui est l'illustrateur ? Je n'ai pas vu son nom, si je ne m'abuse ?
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2152
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Chroniques martiennes, Ray Bradbury

Messagepar JDB » 01 octobre 2019 à 19:42

Pyjam a écrit :Mais cela m'inspire une réflexion : lorsqu'on refait une traduction, il est presque inévitable que certaines phrases ressortent à l'identique. Est-ce ce qui justifie que l'auteur de la précédente traduction demande que son nom soit également associé à la nouvelle ?

Je ne peux pas te répondre, il faudrait pour cela un avocat spécialiste du droit d'auteur.
Une indication, toutefois: à mon avis, ce n'est pas par caprice que les noms des personnages ont été changé dans la nouvelle traduction du Seigneur des anneaux. On peut considérer que "Grand-Pas" pour "Strider", "Bilbon" pour "Bilbo", etc, étaient des créations du premier traducteur. Il est alors possible que l'éditeur, pour s'éviter un procès, ait demandé à ce que toutes les traductions de noms propres soient revues (Gandalf est resté Gandalf, je présume).
Warning! ceci n'est qu'une supposition de ma part, ou plutôt une déduction; je ne connais pas les faits.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Cookie Monster
Messages : 677
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Chroniques martiennes, Ray Bradbury

Messagepar Pyjam » 01 octobre 2019 à 20:26

Il me semble que c'est vous même qui avez expliqué ici que si un traducteur traduit un nom propre, il est propriétaire de cette traduction. Ainsi, les noms propres traduits du Seigneur des Anneaux ont été retraduits. Mais Gandalf n'avait pas été traduit, donc pas de problème.

Pour les phrases constituées de mots courants, c'est une autre histoire, j'imagine. On ne peut éviter que des phrases simples soient retraduites à l'identique. Mais si des paragraphes entiers se retrouvent traduits à l'identique, j'imagine qu'il va y avoir un problème.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »