Rivages, Gauthier Guillemin

Avatar de l’utilisateur
Soleilvert
Cookie Monster
Messages : 571
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Rivages, Gauthier Guillemin

Messagepar Soleilvert » 10 décembre 2019 à 13:55

Ce roman au merveilleux marqué par l'influence des mythes celtiques est une pure splendeur.


Il n' a rien compris mais alors rien du tout
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Prince-Marchand
Messages : 971
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Rivages, Gauthier Guillemin

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 10 décembre 2019 à 14:23

sam a écrit :Comprends moi bien, ce que je trouve "idéaliste" ce n'est pas que le roman illustre la recherche d'une utopie collective.
Ce sont les moyens d'y parvenir.
Toute action politique, s'inscrivant ou s'éloignant de la realpolitik (terme qui veut dire tout et son contraire soit dit en passant), s'appuie sur des individus qui débattent, qui sont en désaccord : or chez GG les protagonistes semblent tirer trop souvent dans le même sens...


Le moins que je puisse dire, c'est que je ne suis pas d'accord avec toi.

Realpolitik me semble un mot très précis, qui veut dire quelque chose de très précis (bis) ; qu'il soit mal employé par certains, on n'y peut rien du tout, ce n'est pas pour autant que son sens se dilue.

Dans Rivages, les protagonistes qui se réunissent au village (leur village) pour prendre des décisions sont unis par le même "projet de vie" depuis des millénaires. Il y a certes des dissensions, mais le projet reste le même (puisqu'il fait l'unanimité en étant la base de leur association), ce qui implique des décisions sans doute "feutrées". Dans La Fin des étiages (avril 2020), les évènements mettent à bas ce projet de vie commun et ce qui devait arriver arrive.

Je maintiens : il faut être résigné à ne pas changer le monde dans lequel on vit pour trouver le roman de Gauthier Guillemin naïf. Le même reproche avait été fait à La Cité de l'orque de Sam J. Miller. Un auteur qui a récemment rappelé comment des mouvements de lutte comme act-up ont changé définitivement la société occidentale, et notamment son rapport à l'homosexualité, la bisexualité et la transsexualité.

GD
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1146
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Rivages, Gauthier Guillemin

Messagepar Aldaran » 10 décembre 2019 à 22:18

Arf...
J'ai pas lu les bouquins et je devrais la boucler sur ce coup-là, mais...
À mes yeux, les mouvements comme act-up n'ont pas « changé définitivement la société occidentale, et notamment son rapport à l'homosexualité, la bisexualité et la transsexualité ». En revanche, ils ont réconforté les personnes qui allaient dans ce sens et leur ont donné du courage pour continuer d'avancer dans cette direction, malgré la régression notable que l'on peut constater partout dans le monde. Ce qui est une bonne chose (pas la régression, hein... le réconfort et le courage de poursuivre l'effort dans le bon sens !).
Mais de là à dire que ça a « changé définitivement la société occidentale »... je pense qu'on n'y est pas et de loin.

En outre, c'est quoi, la realpolitik ?
Wiki me dit : « La realpolitik est une politique ou une diplomatie basée principalement sur des considérations de circonstances et de facteurs donnés, plutôt que sur des notions idéologiques explicites ou des prémisses morales et éthiques. A cet égard, il partage des aspects de son approche philosophique avec ceux du réalisme et du pragmatisme. »
Passé à la moulinette de mon esprit simpliste, ça signifie : on fait avec ce qui existe même si c'est merdique.
Les rêves et les licornes, ça rapporte que dalle à court terme donc on s'en cogne. Grave !
Si une discussion tournant autour de ce terme s'engage, il serait bon de préciser ce qu'il signifie pour chacun.

Bon... Il a fallu picoler pas mal pour pas mourir de froid pendant la manif aujourd'hui, mes excuses si je n'ai pas été très clair.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Prince-Marchand
Messages : 971
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Rivages, Gauthier Guillemin

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 11 décembre 2019 à 00:03

Aldaran a écrit :À mes yeux, les mouvements comme act-up n'ont pas « changé définitivement la société occidentale, et notamment son rapport à l'homosexualité, la bisexualité et la transsexualité ». En revanche, ils ont réconforté les personnes qui allaient dans ce sens et leur ont donné du courage pour continuer d'avancer dans cette direction, malgré la régression notable que l'on peut constater partout dans le monde. Ce qui est une bonne chose (pas la régression, hein... le réconfort et le courage de poursuivre l'effort dans le bon sens !).


Aux USA, Act Up a eu une action concrète sur la vie des homosexuels et pas seulement ceux atteint du SIDA.
Les répercussions de leur action sont notamment législatives (même si elle sont aussi très médiatiques).
Les homosexuels ont gagné des droits très concrets (au départ liés au statut de "malade du sida"), ils se sont fait entendre en tant que communauté, mais aussi en tant qu'individus fiers de leur différence.
Ils ont gagné un poids considérable dans la société américaine.
Il a fallu une épidémie pour ça, c'est évidemment plus que regrettable.

C'est peut-être moins spectaculaire en France, mais globalement les mêmes causes ont eu les mêmes effets, notamment en terme de réponse pénale face à l'homophobie (mais aussi en terme de protection légale des malades du SIDA).

Ces avancées sont définitives dans le monde occidental, je persiste ; même un excité du bulbe comme Donald Trump ne les a pas remises en cause. Alors que nombre de ses soutiens considèrent l'homosexualité contre-nature, voire pire.
Je ne vois pas en France de parti politique "important" qui prône une régression en matière de droits pour les homosexuels ; au pire, ils militent pour un statu quo et refusent l'ouverture à de nouveaux droits.

GD
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 976
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Rivages, Gauthier Guillemin

Messagepar Herbefol » 11 décembre 2019 à 17:20

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Ces avancées sont définitives dans le monde occidental, je persiste ; même un excité du bulbe comme Donald Trump ne les a pas remises en cause. Alors que nombre de ses soutiens considèrent l'homosexualité contre-nature, voire pire.

Ça, c'est parce que Trump n'écoute pas grand monde (y compris ses soutiens) sur pas grand chose. Par contre, si le poste échoue à un autre républicain, du type Pence (l'actuel vice-président), avec la majorité adéquate au congrès, ça peut très vite repartir en arrière. Croire qu'un truc est définitivement acquis, c'est se préparer à le perdre un jour. Il n'y a qu'à voir comme le droit à l'avortement reste sous assaut permanent de ses adversaires outre-Atlantique.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : La pointe d'argent de Cook, Black Man de Morgan, Navigator de Baxter, Cheval de Troie de Wells & The Labyrinth Index de Stross.
Avatar de l’utilisateur
Wicker Man
Prince-Marchand
Messages : 764
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Rivages, Gauthier Guillemin

Messagepar Wicker Man » 12 décembre 2019 à 07:51

Herbefol a écrit :Croire qu'un truc est définitivement acquis, c'est se préparer à le perdre un jour. Il n'y a qu'à voir comme le droit à l'avortement reste sous assaut permanent de ses adversaires outre-Atlantique.
Absolument. Rien n'est jamais acquis.
Trump a bien détricoté la plupart des mesures sociales d'Obama et renie des pelletées de traités internationaux signés par les États-Unis depuis trente ans.
Sans parler des précédents ici-même: en 1942, le gouvernement de Vichy a piétiné sans vergogne le principe de non-rétroactivité des Lois (principalement pour déchoir les Juifs de leur nationalité).
«La violence est le grand attracteur de l’histoire de l’humanité, professeur Iverson. Une force presque aussi irrésistible que la gravité.»
Avatar de l’utilisateur
Wicker Man
Prince-Marchand
Messages : 764
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Rivages, Gauthier Guillemin

Messagepar Wicker Man » 12 décembre 2019 à 08:00

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Realpolitik me semble un mot très précis, qui veut dire quelque chose de très précis (bis) ; qu'il soit mal employé par certains, on n'y peut rien du tout, ce n'est pas pour autant que son sens se dilue.

Tu as tout à fait raison: c'est un principe de politique étrangère développé par Metternich (1773-1859) et surtout par Bismarck (1815-1898) qui considère que, dans le cadre des relations internationales, chaque prise de décision doit privilégier la négociation et le recherche d'un équilibre fondé sur le respect de l'intérêt national et sur le rapport de forces.
Là où Sam a raison, c'est qu'effectivement, ce terme est galvaudé, utilisé à tort et à travers, lui donnant même un sens opposé au sens originel.
«La violence est le grand attracteur de l’histoire de l’humanité, professeur Iverson. Une force presque aussi irrésistible que la gravité.»
Avatar de l’utilisateur
Soleilvert
Cookie Monster
Messages : 571
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Rivages, Gauthier Guillemin

Messagepar Soleilvert » 13 décembre 2019 à 01:07

Avatar de l’utilisateur
Wicker Man
Prince-Marchand
Messages : 764
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Rivages, Gauthier Guillemin

Messagepar Wicker Man » 13 décembre 2019 à 10:43

Je suis ennuyé. Plus je lis les critiques/avis, plus je me dis que ce roman est probablement trop contemplatif à mon goût...
«La violence est le grand attracteur de l’histoire de l’humanité, professeur Iverson. Une force presque aussi irrésistible que la gravité.»
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Prince-Marchand
Messages : 971
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Rivages, Gauthier Guillemin

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 13 décembre 2019 à 11:11

Sauropside a écrit :Je suis ennuyé. Plus je lis les critiques/avis, plus je me dis que ce roman est probablement trop contemplatif à mon goût...


Faut pas être ennuyé : les goûts et les couleurs.
Dans le genre pas contemplatif du tout il y a ça qui sort le 2 janvier.

GD

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »