Dune de Frank Herbert - édition du cinquantenaire

ZRK
Patrouilleur temporel
Messages : 95
Enregistré le : 23 décembre 2017 à 13:55

Re: Dune de Frank Herbert - édition du cinquantenaire

Messagepar ZRK » 26 septembre 2020 à 17:08

Apophis a écrit :J'ai beau être au courant pour "L'Arpenteur" depuis des années, je ne m'y ferai jamais. Dans ma tête, je vois un mec du cadastre, pas l'héritier d'Isildur.


Comme quoi c'est une question de perception parce que perso, j'adore tout ce qui ressort de ce mot. Arpenteur, marcheur, aventurier, rôdeur. Ça colle parfaitement. Grand-pas, ça fait nom amérindien. De plus, l'Arpenteur est bien plus cohérent avec la version anglaise. Exactement comme Fondcombe et Fendeval. Ça sonne pareil à mes oreilles d'une part, mais la nouvelle version est plus cohérente puisque géographiquement, cette cité elfique se situe dans un val et non une combe.

En fait, le rejet de nouvelles traductions ne vient souvent que d'une habitude et d'une nostalgie. Par contre, à trop vouloir retraduire, on en perd parfois le sel d'une œuvre, son caractère d'origine et sa trempe. Le seigneur des anneaux par Ledoux possède un charme indéniable qui colle parfaitement à l'univers. A côté de ça et à l'opposé, on a Le trône de fer dont la VF trahit beaucoup trop la langue d'origine et le style beaucoup plus simple. Critiquer une traduction est un peu facile, mais j'ai du mal à comprendre les traducteurs qui omettent "volontairement" des phrases d'un texte....Je ne comprendrais pas jamais ce choix, surtout quand celui-ci peut nuire à la compréhension n d'un récit. Et qu'ils le veuillent ou non, les traducteurs (au moment de traduire) ne sont pas des écrivains. Mais ce boulot doit tellement être difficile qu'au final, m'en tape ! Je lirais quand même.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1141
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Dune de Frank Herbert - édition du cinquantenaire

Messagepar Aldaran » 26 septembre 2020 à 17:46

ZRK a écrit :Et qu'ils le veuillent ou non, les traducteurs (au moment de traduire) ne sont pas des écrivains.

De mon côté, ne lisant pas l'anglais, mes lectures dépendent quasi entièrement des traducteurs. C'est pas comme si j'avais le choix.
Mais je pense qu'ils ne pourraient pas faire ce boulot s'ils n'étaient pas écrivains. Qu'ils le veuillent ou non.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2611
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Dune de Frank Herbert - édition du cinquantenaire

Messagepar JDB » 26 septembre 2020 à 18:34

Quelques précisions en vrac sur les remarques à propos de la traduction:
--sur les deux traductions divergentes du Seigneur des anneaux: d'après la loi française, le traducteur est propriétaire--au sens du droit moral--des termes français par lesquels il a rendu des noms propres, des noms de lieux, etc., du texte original. J'ai l'impression--non étayée, c'est juste une impression--que Francis Ledoux ou ses ayants droit n'ont pas pu parvenir à un accord avec l'éditeur, ce qui explique que Grand-Pas soit devenu l'Arpenteur, Sacquet Bessac, etc. Visiblement, il n'y a pas eu de problème entre Robert Laffont et les héritiers de Michel Demuth, puisque (si j'ai bien compris) la terminologie demuthienne--distille pour suitstill, etc.--a été conservée.
--sur les passages manquants: comme le précise tout contrat de traduction: "la traduction est effectuée sous la responsabilité de l'éditeur". C'est-à-dire que si l'éditeur me demande de couper, d'alléger, ou le fait lui-même, je n'ai pas le choix à part refuser la traduction (ça m'est arrivé). Pour l'anecdote--les vieux briscards s'en souviendront--la mention "Texte intégral" sur certains livres des années 1980-90 était l'occasion dans le fandom de critiques virulentes. Je peux citer le cas d'un écrivain de best-sellers dans le genre terreur/techno thrillers qui avait accepté à contrecœur que la traduction d'un de ses livres soit abrégée de 20% et qui, en constatant qu'elle était abrégée de 40%, a tout simplement changé d'éditeur français.
Par ailleurs (c'est rare mais ça arrive), le traducteur a pu travailler sur une version qui n'était pas la version définitive voulue par l'auteur* (ou la version de référence du lecteur qui râle). Quand j'ai traduit L'Echiquier du mal, je travaillais à partir de la première édition hardcover et Jacques Chambon avait acheté les droits de la version paperback. Comme il m'a demandé de lui envoyer les premiers chapitres pour contrôler mon travail, on a eu vite fait de s'apercevoir qu'on avait intérêt à accorder nos violons, le texte ayant été pas mal remanié pour le paperback. Même mésaventure ou presque avec Le Scarabée de Richard Marsh, que Richard D. Nolane m'avait demandé de traduire pour Garancière (le livre a finalement été publié par NéO): l'ami Nolane, qui ne comprenait pas pourquoi je rajoutais des passages, s'est aperçu que son édition originale (un paperback des années 1950) était abrégée et la mienne (un hardcover des années 1910) intégrale.
JDB
___________________________________________
* C'est arrivé à Jacques Fuentalba, ce qui lui a valu un Razzie (ou une nomination) absolument immérité.
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1372
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Dune de Frank Herbert - édition du cinquantenaire

Messagepar FeydRautha » 26 septembre 2020 à 19:08

JDB a écrit :Visiblement, il n'y a pas eu de problème entre Robert Laffont et les héritiers de Michel Demuth, puisque (si j'ai bien compris) la terminologie demuthienne--distille pour suitstill, etc.--a été conservée.


Encore une fois, il s'agit de la traduction de Michel Demuth. Elle a juste été corrigée. Le roman n'a pas été retraduit. Un jour un traducteur s'attaquera peut-être à ça, à la manière du Seigneur des anneaux, mais ce n'est pas le cas en ce qui concerne cette édition qui je le rappelle est celle du cinquantenaire de la première édition. C'eût été étrange autrement comme fête d'anniversaire .
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2611
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Dune de Frank Herbert - édition du cinquantenaire

Messagepar JDB » 26 septembre 2020 à 19:49

FeydRautha a écrit :Encore une fois, il s'agit de la traduction de Michel Demuth. Elle a juste été corrigée. Le roman n'a pas été retraduit. Un jour un traducteur s'attaquera peut-être à ça, à la manière du Seigneur des anneaux, mais ce n'est pas le cas en ce qui concerne cette édition qui je le rappelle est celle du cinquantenaire de la première édition. C'eût été étrange autrement comme fête d'anniversaire .

Teasing de la mort qui tue: en 2021, Laffont publiera une autre édition "anniversaire" (je mets entre guillemets parce que l'anniversaire en question est un peu tordu), et cette fois-ci il y aura une nouvelle traduction. Ce n'est pas moi qui m'en occupe, je suis juste au courant du projet.
Je vous laisse gamberger.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1372
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Dune de Frank Herbert - édition du cinquantenaire

Messagepar FeydRautha » 26 septembre 2020 à 20:23

Édit : désolé, j'avais pô compris.
Modifié en dernier par FeydRautha le 26 septembre 2020 à 21:51, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1012
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Dune de Frank Herbert - édition du cinquantenaire

Messagepar Apophis » 26 septembre 2020 à 20:49

Je ne crois pas que JDB parlait de Dune, Feyd.
"Le fort fait du monde son arène, quand le faible en fait son harem" - R. Scott Bakker
Avatar de l’utilisateur
Soleilvert
Cookie Monster
Messages : 571
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Dune de Frank Herbert - édition du cinquantenaire

Messagepar Soleilvert » 26 septembre 2020 à 21:02

en 2021, Laffont publiera une autre édition "anniversaire"

Ben 71,81,91,2001 … Hyperion ?
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Prince-Marchand
Messages : 841
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Dune de Frank Herbert - édition du cinquantenaire

Messagepar Pyjam » 26 septembre 2020 à 21:10

En 2021, Les Monades urbaines auront 50 ans.
Entre ça, et le 20e anniversaire de sortie française de La Maison Harkonnen, je n'hésite pas. ;0)
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1012
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Dune de Frank Herbert - édition du cinquantenaire

Messagepar Apophis » 26 septembre 2020 à 21:11

Je penche aussi pour Hypérion.
"Le fort fait du monde son arène, quand le faible en fait son harem" - R. Scott Bakker

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »