Quitter les Monts d'Automne - Emilie Querbalec

Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1372
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Quitter les Monts d'Automne - Emilie Querbalec

Messagepar FeydRautha » 10 août 2020 à 13:13

Recueillie par sa grand-mère après la mort de ses parents, la jeune Kaori vit dans les monts d’Automne où elle se destine à être conteuse. Sur Tasai, comme partout dans les mondes du Flux, l’écriture est interdite. Seule la tradition du « Dit » fait vivre la mémoire de l’humanité. Mais le Dit se refuse à Kaori et la jeune fi lle se voit dirigée vers une carrière de danseuse.Lorsque sa grand-mère meurt, Kaori hérite d’un rouleau de calligraphie, objet tabou par excellence, dont la seule détention pourrait lui valoir une condamnation à mort. Pour percer les secrets de cet objet, mais aussi le mystère qui entoure la disparition de ses parents, elle devra quitter les monts d’Automne et rejoindre la capitale.Sa quête de vérité la mènera encore plus loin, très loin de chez elle.

Débutant comme un roman initiatique d’inspiration japonaise, Quitter les monts d’Automne s’impose vite comme un récit d’aventure qui frappe d’abord par sa beauté et sa poésie, puis par sa cruauté et son érotisme subtil.


Sortie le 2 septembre 2020 chez Albin Michel Imaginaire.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1372
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Quitter les Monts d'Automne - Emilie Querbalec

Messagepar FeydRautha » 10 août 2020 à 13:15

Quitter les Monts d’Automne joue en permanence sur les frontières entre fantasy et science-fiction, et c’est à mon avis très réussi. Le worldbuilding est superbe, surtout dans sa partie planet-opera, et Kaori est un personnage plus torturé qu’on l’imagine de prime abord, ce que l’on découvre au cours des révélations, alors que s’ouvrent les sombres allées de la mémoire. Car Quitter les Monts d’Automne est au final un livre sur la mémoire, celle qui lie les générations et fait l’Histoire. Il m’aura manqué juste une pointe d’acidité pour parfaire le tableau.


Mon avis.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1372
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Quitter les Monts d'Automne - Emilie Querbalec

Messagepar FeydRautha » 14 août 2020 à 16:04

C'est à un beau voyage que le lecteur est convié, dans de beaux lieux bellement décrits, en compagnie de personnes dont la description est belle aussi, et vers une fin qui répond à toutes les questions qui torturaient Kaori et le lecteur avec elle. Mémoire et transmission sont au centre du récit, centré sur le pouvoir des femmes de faire le lien entre toutes les générations.


C'est l'avis de Gromovar qui en outre trouve le roman "bluffant".
Avatar de l’utilisateur
Gromovar
L'équipe du Bélial'
Messages : 560
Enregistré le : 27 janvier 2012 à 23:55

Re: Quitter les Monts d'Automne - Emilie Querbalec

Messagepar Gromovar » 14 août 2020 à 16:17

Je n'ai plus rien à faire. Confortable :)
----
Eric Jentile
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1012
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Quitter les Monts d'Automne - Emilie Querbalec

Messagepar Apophis » 17 août 2020 à 17:49

Tout compte fait, cependant, et malgré une fin sans doute perfectible et une protagoniste un peu effacée, Quitter les monts d’automne reste un fort honorable cru d’AMI, magnifié par un style absolument remarquable (Gilles Dumay nous bichonne avec ses deux titres de rentrée, sur ce plan), un fascinant univers allant d’une solide reconstitution d’un pseudo-Japon traditionnel aux voyages intergalactiques et, il faut bien le dire, par une couverture de Manchu qui, plus encore que d’habitude, explose tout ce qu’on croyait possible en matière de beauté et de puissance évocatrice.


C'est ma conclusion
"Le fort fait du monde son arène, quand le faible en fait son harem" - R. Scott Bakker
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1012
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Quitter les Monts d'Automne - Emilie Querbalec

Messagepar Apophis » 18 août 2020 à 16:32

Gilles, il y a une nouvelle de l'autrice qui doit être mise en ligne vendredi sur le site d'AMI : est-elle inscrite dans le même univers que le roman ou est-elle indépendante ? (je penche évidemment plus pour la première hypothèse, mais je préfère vérifier). Merci d'avance pour ta réponse !
"Le fort fait du monde son arène, quand le faible en fait son harem" - R. Scott Bakker
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Prince-Marchand
Messages : 968
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Quitter les Monts d'Automne - Emilie Querbalec

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 18 août 2020 à 17:11

Apophis a écrit :Gilles, il y a une nouvelle de l'autrice qui doit être mise en ligne vendredi sur le site d'AMI : est-elle inscrite dans le même univers que le roman ou est-elle indépendante ? (je penche évidemment plus pour la première hypothèse, mais je préfère vérifier). Merci d'avance pour ta réponse !


C'est une nouvelle indépendante.
"Le deuxième sang" est une nouvelle de fantastique / fantasy. C'est ma préférée de celles que m'a donné à lire Émilie.
Elle a déjà été publiée sous un autre titre (oups : trou de mémoire).

GD
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1372
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Quitter les Monts d'Automne - Emilie Querbalec

Messagepar FeydRautha » 18 août 2020 à 20:04

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :une nouvelle de fantastique / fantasy.


Encore un brouillage de genre ? (mouahaha)
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Prince-Marchand
Messages : 968
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Quitter les Monts d'Automne - Emilie Querbalec

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 18 août 2020 à 20:17

FeydRautha a écrit :
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :une nouvelle de fantastique / fantasy.


Encore un brouillage de genre ? (mouahaha)


Pour ce qui est des genres, je vous renvoie à l'excellent Guide des Genres et des sous-genres d'Apophis.
C'est instructif et moins cher qu'un café à la Closerie des Lilas.

(On peut aimer les œufs à la coque, les œufs au plat et les œufs brouillés).

GD

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »