Sauve qui peut – Demain la santé, antho La Volte

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12403
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Sauve qui peut – Demain la santé, antho La Volte

Messagepar Erwann » 11 septembre 2020 à 15:30

Entre futurs proches et galaxies à des années-lumière de notre XXIe siècle, Demain la santé explore la manière dont politiques de santé, technologies, marchandisation du soin transforment notre rapport au monde et donnent naissance à de nouveaux imaginaires, de nouveaux langages. Comment faire société quand le système de santé broie et exclut ? Peut-on rêver d’un accès aux soins universel et open source ? Et si l’insurrection était la voie vers la démocratie sanitaire, la seule réponse à la violence multidimensionnelle de nos gouvernants ? Et s’il s’agissait avant tout de réinventer notre rapport au vivant, d’aimer un nénufar ou un enfant-chat, de soigner des espèces extraterrestres déracinées, de redécouvrir, au détour d’une planète aseptisée, le lien qui se crée entre celui qui est soigné et celui qui soigne ?
Dans un monde en suspens, sur fond de crise écologique et démocratique, 15 nouvelles de science-fiction explorent les visages à venir ou oubliés du soin et de la santé, comme un nouveau souffle pour nous aider à tenir la distance et nous émanciper de la mécanique froide de la langue officielle.
Un thème choisi en 2019, après celui du travail en 2017, pour évoquer les enjeux déjà très forts qui pèsent sur notre système de santé et que la pandémie de 2020 n’a fait hélas que mettre en exergue. À l’heure du confinement, de la distanciation physique et sociale, de la nécessité de penser l’Après, Demain la santé ranime le souffle du combat et invite à repenser le lien qui nous attache à notre environnement intime, social et politique.


Sauve qui peut – Demain la santé, antho dirigée par Stuart Calvo après un appel à texte, sortira ce 17 septembre chez La Volte.
La fiche du livre.
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1843
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Sauve qui peut – Demain la santé, antho La Volte

Messagepar Razheem L'insensé » 11 septembre 2020 à 16:48

Lu les 6 premières nouvelles.
Franchement, c'est ultra-décevant.

Ah, et ça publie même un texte anti-vax. Je sais pas quoi dire...
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 430
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Sauve qui peut – Demain la santé, antho La Volte

Messagepar Shibia » 11 septembre 2020 à 17:57

Reçu, pas encore lu, et j'avoue pas le courage de me jeter dedans alors que je n'ai pas fini Au bal des actifs.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1843
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Sauve qui peut – Demain la santé, antho La Volte

Messagepar Razheem L'insensé » 16 septembre 2020 à 19:20

Et, donc, voilà.
Avatar de l’utilisateur
Lucie Chenu
Patrouilleur temporel
Messages : 61
Enregistré le : 21 janvier 2020 à 14:44

Re: Sauve qui peut – Demain la santé, antho La Volte

Messagepar Lucie Chenu » 30 septembre 2020 à 14:14

Razheem L'insensé a écrit :Et, donc, voilà.

Je n'ai pas lu l'antho, mais un truc m'intrigue dans ta chronique : pourquoi considères-tu que la nouvelle de Sylvain Palard est un texte de propagande ? Il y a des tas de romans qui ont pour thème des vaccins ou des médicaments toxiques, des labos-grands-méchants, etc. comme par exemple Lentement s'empoisonnent de Joëlle Wintrebert ou Le Numéro 7 de Martin Winckler. Qu'est-ce qui est différent avec cette nouvelle ? En quoi n'est-elle pas une fiction ? Quelque chose dans le texte lui-même ou bien l'idée qui tranche avec les autres ? ou bien la présentation de l'anthologiste ou de l'éditeur ?
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1843
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Sauve qui peut – Demain la santé, antho La Volte

Messagepar Razheem L'insensé » 30 septembre 2020 à 14:50

J'avais explicité encore plus longuement sur Facebook :

On est à Paris divisé entre intra-muros et extra-muros.
Une catastrophe s'est produit : des épidémies ont ravagé la population.
Bon, jusque là, rien d'extraordinaire.
Ensuite, on nous explique que les gens se divisent entre non-vacc (pour non-vaccinés) et inoculés (pour ceux qui ont reçu l'UniVac, un Vaccin Universel).
Les non-vacc sont mis à l'écart, miséreux, victimes du pouvoir en place, les inoculés vivent dans la peur des non-vacc et de l'extérieur intra-muros derrière l'appui du pouvoir en place.
Une vétérinaire se découvre (ou redécouvre) son don : elle rejette les hybrides contenus dans l'UniVac (un vaccin conçu par un laboratoire pour rendre les gens dépendants et qui combat violemment toutes les infections, de la mycose à la bactérie) et elle peut guérir elle-même et les autres, par son don, son inné/infus.
Et l'on suit son parcours pour utiliser son don.
La nouvelle en soi, elle est très bien, bien écrite, bien menée, changement de style selon personnage. Vraiment bien.
Mais c'est une nouvelle qui, de façon très maligne, reprend l'argumentaire anti-vax.
Je vous explique :
D'un côté le vaccin fruit de laboratoire qui à force de combattre le naturel et les organismes, a poussé ces organismes à flamber, parce qu'il faut être quand même en harmonie avec ce qui nous entoure. Un vaccin qui rend dépendant avec plein de particules et autres choses nocives dedans.
De l'autre, une personne non-vaccinée qui utilise son inné, donc le naturel de son corps qui suffit à détruire des virus (notamment la grippe ici).
Découvrant son don, on a malmené cette personne et on a dit qu'elle rejetait le vaccin qui a simplement pour elle, révélé son don naturel.
À la fin, notre héroïne rencontre une "chamane" qui a aussi ce don, et ce sont les chamanes qui guérissent. Nous sommes clairement du côté des non-vaccinés contre les méchants vaccinés.
Exactement comme les barreurs-de-failles de la nouvelle précédente qui guérissait par l'apposition des mains. Célébration même pas voilé du charlatanisme "médical"
Voilà.
Mais c'est logique dans l'esprit radical ici, riches = méchants et riches = technologie donc technologie = labos/vaccins/médicaments. Donc le mal. De l'autre, nature= médecine alternative = chamane/barreur de feu.
Voilà comment on influence et détourne une idéologie politique qui a ses qualités pourtant.


Et je précise que j'avais adoré la série Utopia, autrement plus maligne sur le même sujet ou presque.
Avatar de l’utilisateur
Lucie Chenu
Patrouilleur temporel
Messages : 61
Enregistré le : 21 janvier 2020 à 14:44

Re: Sauve qui peut – Demain la santé, antho La Volte

Messagepar Lucie Chenu » 30 septembre 2020 à 15:13

Hum, ce ne sont pas la labos qui sont les grands méchants, mais les vaccinés, c'est ça ? Je ne comprends pas pourquoi les non-vacc sont mis à l'écart. Ils ne sont pas un danger pour les vaccinés, a priori, si ?
Il faudrait que je la lise pour me faire une idée... (mais vu tout ce que j'ai à lire, c'est pas prévu pour bientôt !)
Avatar de l’utilisateur
Lucie Chenu
Patrouilleur temporel
Messages : 61
Enregistré le : 21 janvier 2020 à 14:44

Re: Sauve qui peut – Demain la santé, antho La Volte

Messagepar Lucie Chenu » 30 septembre 2020 à 15:14

Merci de ta réponse, en tout cas !

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »