Imaginaire en "Facile à lire"

Cromdestavernes
Patrouilleur temporaire
Messages : 13
Enregistré le : 01 novembre 2020 à 11:55

Re: Imaginaire en "Facile à lire"

Messagepar Cromdestavernes » 07 novembre 2020 à 17:30

Bah, messieurs, mesdames... Et le FNA alors ?! Cette collection me semble plus qu'approprié : romans court, populaire et accessible pour tous, écrit assez gros et texte espacé...
Lesquels, ça, en revanche... Un peu tous je suppose, je n'ai pas eue le courage de tout lire, et il y a à boire et à manger mais bon, les coups et les douleurs...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude Dunyach
Radieux
Messages : 248
Enregistré le : 20 avril 2009 à 16:34
Localisation : Blagnac

Re: Imaginaire en "Facile à lire"

Messagepar Jean-Claude Dunyach » 08 novembre 2020 à 12:11

Cromdestavernes a écrit :Bah, messieurs, mesdames... Et le FNA alors ?! Cette collection me semble plus qu'approprié : romans court, populaire et accessible pour tous, écrit assez gros et texte espacé...
Lesquels, ça, en revanche... Un peu tous je suppose, je n'ai pas eue le courage de tout lire, et il y a à boire et à manger mais bon, les coups et les douleurs...


Ah, merci Cromdestavernes ! Oui, le Fleuve Noir (et sans doute aussi Rivière Blanche) sont des sources (ahem...) importantes de livres faciles, distrayants, de moyen format (entre 250 000 et 350 000 signes, en général). Avec des auteurs comme Pagel, Ligny, Wagner, Genefort, Ayerdhal, Lehman... Bref, de la bonne !
Ce genre de collection a toujours eu comme objectif d'être un point d'entrée pour les lecteurs de genre. Il y a beaucoup de livres du FNA qui peuvent être lus comme "premier livre de SF", sans avoir besoin de connaître le genre, ni de pratiquer un certain vocabulaire spécialisé, etc. "Demain une oasis" d'Ayerdhal, par exemple, est lisible par tous, facile d'entrée et en même temps remarquable.
Sinon, dans le genre "grand classique", il y a Jack Vance, dont l'exotisme n'est jamais difficile à intégrer. Ou alors des séries B pas spécialement compliquées, comme les Dumarest.
Et je mentionne aussi Replay de Ken Grimwood, pour démarrer le genre. Une excellente porte d'entrée, à la fois facile et vertigineuse.
Je compte pour un. Comme chacun de vous.

http://www.dunyach.fr/
rmd
Xeelee
Messages : 1123
Enregistré le : 20 avril 2009 à 09:31

Re: Imaginaire en "Facile à lire"

Messagepar rmd » 08 novembre 2020 à 16:15

Je ne voudrais pas être négatif, mais si le but est de faire des acquisitions en bibliothèque, ca va pas être simple de commander des FNA.
https://www.noosfere.org/
Cromdestavernes
Patrouilleur temporaire
Messages : 13
Enregistré le : 01 novembre 2020 à 11:55

Re: Imaginaire en "Facile à lire"

Messagepar Cromdestavernes » 08 novembre 2020 à 17:06

Effectivement, mais on en trouve de partout (Emmaüs, Leboncoin, brocantes, etc etc ) pour pas chère du tout. Pour le prix d'un grand format neuf de 20€, on peut repartir avec 40 FNA d'un Emmaüs ou de l'Armée du salut, Croix rouge etc. Mais j'imagine que le prix dépend de l'endroit où l'on vit, bien sûr. Ca reste toujours très abordable quoi qu'il en soit.
Avatar de l’utilisateur
Aderu
Patrouilleur temporaire
Messages : 10
Enregistré le : 10 septembre 2019 à 20:59

Re: Imaginaire en "Facile à lire"

Messagepar Aderu » 09 novembre 2020 à 12:21

Merci pour toutes vos réponses, même si effectivement

rmd a écrit :le but est de faire des acquisitions en bibliothèque

Quand je disais que les textes pouvaient être anciens, c'était les textes en eux-mêmes, pas les éditions.

J'ai plein de pistes à explorer en tout cas, avant d'envoyer la sélection pour l'écrémage final.
Le sujet sera toujours d'actualité, donc n'hésitez pas, si au fil de vos futures lectures vous tombez sur d'autres titres susceptibles de correspondre.

Merci encore et je reste à l'écoute !
you can't be neutral on a moving train
trop fainéant pour tenir un blog mais je fais œuvre de gnomorrhagie sur Babelio
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 675
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Imaginaire en "Facile à lire"

Messagepar Shibia » 09 novembre 2020 à 16:38

En nouvelles éditions, il y a quelques textes facile chez Livr'S - attention, il y a aussi beaucoup de textes gore
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
SpaceFred
Patrouilleur temporaire
Messages : 22
Enregistré le : 21 février 2019 à 16:46

Re: Imaginaire en "Facile à lire"

Messagepar SpaceFred » 12 novembre 2020 à 12:54

A noter également "contes à rebours" chez Mengès (1976 !) trouvable en occasion sur le net.
De court récits très lisibles
desciption ici :https://www.noosfere.org/livres/niourf.asp?numlivre=2146577480

Image

Dans tous les cas le genre "nouvelles" est intéressant et ce n'est pas ce qui manque en science fiction


Côté BD pas simple de répondre à la question, en SF ou bien c'est pointu, adulte... ou bien enfantin

A noter "Le monde de Titus" de Koulou
De l'antic fantaisie qui aborde de nombreux sujets à destination des 6-8-10-12 ans très lisible par les parents

Les trois premiers tomes disponibles ici : http://grrrart.free.fr/

Image
Avatar de l’utilisateur
Albumine Tagada
Axiomatique
Messages : 130
Enregistré le : 29 juin 2012 à 19:22

Re: Imaginaire en "Facile à lire"

Messagepar Albumine Tagada » 13 novembre 2020 à 01:26

Tiens, je me demande si certains recueils de micro-nouvelles de Fredric Brown (Fantômes et Farfafouilles, Martiens go home, etc) ou de Jacques Sternberg (188 contes à régler) pourraient fonctionner ?
Par rapport aux nouvelles, la microfiction en tant que genre ne pourrait-elle pas plus facilement "accrocher" des lecteurs en difficulté, d'ailleurs ?

Edit : oups, je réalise que SpaceFred a déjà proposé Fredric Brown... mais autant le proposer en stéréo, tant je me dis que le monde irait globalement beaucoup mieux si on lisait plus de Brown !
Avatar de l’utilisateur
Aderu
Patrouilleur temporaire
Messages : 10
Enregistré le : 10 septembre 2019 à 20:59

Re: Imaginaire en "Facile à lire"

Messagepar Aderu » 15 novembre 2020 à 23:41

Albumine Tagada a écrit : Par rapport aux nouvelles, la microfiction en tant que genre ne pourrait-elle pas plus facilement "accrocher" des lecteurs en difficulté, d'ailleurs ?


Le format microfiction est à double-tranchant, parce que sa taille peut induire une nécessité soit d'une grande capacité d'abstraction, soit d'un prérequis niveau références. Cela peut, je ne dis pas que c'est toujours le cas. Mais par exemple, je me rappelle du Scribuscules chez La clé d'argent, cela nécessitait de connaître les univers de bases évoqués (il est possible que je confonde avec un autre titre de La clé d'argent, on en a plusieurs à la médiathèque !).

J'ai le livre de Sternberg chez moi, je vais y rejeter un œil !
you can't be neutral on a moving train
trop fainéant pour tenir un blog mais je fais œuvre de gnomorrhagie sur Babelio
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Radieux
Messages : 234
Enregistré le : 23 juin 2016 à 11:41
Contact :

Re: Imaginaire en "Facile à lire"

Messagepar Le chien critique » 16 novembre 2020 à 01:19

Je viens de finir le dernier Bordage, Contes des sages d'autres mondes et d'autres temps, et je pense qu'il peut rentrer dans tes critères : des nouvelles courtes, narrer sous forme de contes qui s'emparent des tropes de la SF sans le verbiage techno-scientifique.
C'est en outre un très beau livre rempli d'illustrations, qu'on peut lire à son rythme.
L'avis de Un papillon dans la Lune

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »