Les Somnambules, Chuck Wendig

Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 942
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Les Somnambules, Chuck Wendig

Messagepar Shibia » 19 avril 2021 à 09:47

Voilà un libraire qui sait choyer sa clientèle. Perso, c'est un SP Netgalley pour le coup, mais je crois que je n'aurais pas regretté l'achat sinon.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2839
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Les Somnambules, Chuck Wendig

Messagepar M » 19 avril 2021 à 12:33

Avec le temps c'est devenu un copain. Les enfants grandissant, il a gagné 2 nouveaux clients. Quand il a changé de librairie pour fonder la sienne, on l'a suivi. Ma femme ne lit pas du tout en littérature de genre. Quand elle vient faire le plein, elle se fie à son avis. A l'inverse son rayon sf se monte sur les avis d'un autre copain et les miens. On lui a conseillé quoi avoir en fond et il est bien achalandé en nouveautés. Les uhl ont trouvé leur public.

Pour revenir aux Somnambules, je lirai attentivement ton avis quand tu le posteras.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 942
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Les Somnambules, Chuck Wendig

Messagepar Shibia » 19 avril 2021 à 14:06

M a écrit :Avec le temps c'est devenu un copain. Les enfants grandissant, il a gagné 2 nouveaux clients. Quand il a changé de librairie pour fonder la sienne, on l'a suivi. Ma femme ne lit pas du tout en littérature de genre. Quand elle vient faire le plein, elle se fie à son avis. A l'inverse son rayon sf se monte sur les avis d'un autre copain et les miens. On lui a conseillé quoi avoir en fond et il est bien achalandé en nouveautés. Les uhl ont trouvé leur public.

Pour revenir aux Somnambules, je lirai attentivement ton avis quand tu le posteras.


Ton libraire me fait penser à mon "dealer" de comics que j'ai suivi de simple vendeur rue Dante à sa propre boutique.

A la vitesse où je le dévore ce sera soit vendredi si mon invité bloguesque me fait faux bond, soit mardi prochain. Et posté en lien ici.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 942
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Les Somnambules, Chuck Wendig

Messagepar Shibia » 27 avril 2021 à 10:18

M a écrit :
Pour revenir aux Somnambules, je lirai attentivement ton avis quand tu le posteras.


Chose promise, chose due : Le voici. Très américano-centré et pas exempt de défaut, mais prenant et intéressant. Je ne regrette pas ma lecture.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2839
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Les Somnambules, Chuck Wendig

Messagepar M » 27 avril 2021 à 11:43

Merci beaucoup. Avis très intéressant.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Soleilvert
Cookie Monster
Messages : 647
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Les Somnambules, Chuck Wendig

Messagepar Soleilvert » 07 juillet 2021 à 11:20

1165 pages pour 25 euros. Le point mort (le seuil de rentabilité) c'est combien d'exemplaires pour ce type d'ouvrages ?
Herbefol
Xeelee
Messages : 1046
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Les Somnambules, Chuck Wendig

Messagepar Herbefol » 07 juillet 2021 à 11:43

Soleilvert a écrit :1165 pages pour 25 euros. Le point mort (le seuil de rentabilité) c'est combien d'exemplaires pour ce type d'ouvrages ?

Ça dépend de combien il y a réellement de texte dedans. Pour moi le nombre de pages n'est pas un indicateur très fiable, la mise en page et le format peuvent sacrément faire varier la quantité de texte par pages.
Ex : Le souffle du moissonneur de Steven Erikson fait 1200 pages en papier VF, soit 3% de plus que le Wendig, mais (d'après kobo.com) il contient 383.000 mots contre 309.000 pour le Wendig, soit 24% de texte en plus. Ça fait un écart sensible pour certains coûts (traduction, correction, etc) pour un nombre de pages très proche. :-)
Autre exemple (encore plus extrême) : Si je prends le Un lever de ténèbres de Robert Jordan, c'est 984 en grand format VF, donc -15% de pages, mais 431.000 mots, donc +39% de texte.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : La pointe d'argent de Cook, Black Man de Morgan, Navigator de Baxter, Cheval de Troie de Wells & The Labyrinth Index de Stross.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 942
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Les Somnambules, Chuck Wendig

Messagepar Shibia » 07 juillet 2021 à 14:39

Herbefol a écrit :
Soleilvert a écrit :1165 pages pour 25 euros. Le point mort (le seuil de rentabilité) c'est combien d'exemplaires pour ce type d'ouvrages ?

Ça dépend de combien il y a réellement de texte dedans. Pour moi le nombre de pages n'est pas un indicateur très fiable, la mise en page et le format peuvent sacrément faire varier la quantité de texte par pages.
Ex : Le souffle du moissonneur de Steven Erikson fait 1200 pages en papier VF, soit 3% de plus que le Wendig, mais (d'après kobo.com) il contient 383.000 mots contre 309.000 pour le Wendig, soit 24% de texte en plus. Ça fait un écart sensible pour certains coûts (traduction, correction, etc) pour un nombre de pages très proche. :-)
Autre exemple (encore plus extrême) : Si je prends le Un lever de ténèbres de Robert Jordan, c'est 984 en grand format VF, donc -15% de pages, mais 431.000 mots, donc +39% de texte.

Et là on arrive au niveau " jusqu'à quel seuil de police patte de mouche" peut on aller sans que les lecteurs perdent la vue ?
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Herbefol
Xeelee
Messages : 1046
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Les Somnambules, Chuck Wendig

Messagepar Herbefol » 07 juillet 2021 à 16:04

Shibia a écrit :Et là on arrive au niveau " jusqu'à quel seuil de police patte de mouche" peut on aller sans que les lecteurs perdent la vue ?

Y a une époque où ça allait assez loin, notamment dans les bouquins au format poche. J'ai un ou deux Présence du Futur et Pocket où il faut presque une loupe pour lire ça confortablement.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : La pointe d'argent de Cook, Black Man de Morgan, Navigator de Baxter, Cheval de Troie de Wells & The Labyrinth Index de Stross.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 942
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Les Somnambules, Chuck Wendig

Messagepar Shibia » 07 juillet 2021 à 17:27

Herbefol a écrit :
Shibia a écrit :Et là on arrive au niveau " jusqu'à quel seuil de police patte de mouche" peut on aller sans que les lecteurs perdent la vue ?

Y a une époque où ça allait assez loin, notamment dans les bouquins au format poche. J'ai un ou deux Présence du Futur et Pocket où il faut presque une loupe pour lire ça confortablement.

Oui... On doit avoir des titres communs (si en plus tu as le malheur d'avoir des notes de bas de page de Bonnefoy Jean en traduction, tu perds 2/10e en un livre).
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »