La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Xeelee
Messages : 1479
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 04 septembre 2021 à 17:40

Marcus Dupont-Besnard a écrit :Plonger dans La Nuit du Faune revient à plonger dans une expérience science-fictive ultime. Voilà un roman que l'on peut déjà classer parmi les nouveaux classiques de la littérature française de l'imaginaire.


La Nuit du Faune de Romain Lucazeau sur le site numerama, une critique de Marcus Dupont-Besnard.

GD
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1700
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar FeydRautha » 06 septembre 2021 à 14:59

Il est sain d'avoir une contradiction. Un grand livre sans contradicteur serait suspect. Toutefois, à ce jour, les critiques les plus virulentes que j'ai lues contre La Nuit du Faune, viennent de personnes qui ont inscrit dans leur bio le mot "auteur". Le plaisir du lecteur diffère t-il à ce point du plaisir de l'auteur-lecteur, ou dois-je chercher une vérité ailleurs ? Mais sans doute que, plus simplement, la qualité revendiquée d'auteur confère une autorité et des pouvoirs qui leur ouvrent les strates supérieures du bon goût littéraire. Nous ne le saurons jamais, nous autres. Ce qui est certain, c'est que les éditeurs font mal leur boulot et que les blogueurs barbotent entre béatitude crasse et conflit d'intérêt. (Faut que j'arrête twitter, regardez, ça me met dans tous mes états !)
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1309
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Apophis » 06 septembre 2021 à 15:17

Non mais attends, le type reproche au roman d'être une lecture laborieuse... en employant le terme "amphigourique" (!), puis en se plantant complètement avec les expressions "peu ou proue (sic)" et "au grès (sic)" (du coup, moi c'est avec sa prose que j'ai eu du mal), t'explique qu'il avait décidé de ne pas aimer puis tente d'argumenter sur un axiome (!), statue sur le fait qu'il n'y a ni enjeu, ni dramaturgie (il a visiblement sauté toute la partie sur l'Observateur...), prétend qu'il est un fervent adepte de vulgarisation scientifique mais que pourtant, il n'a rien compris (il ne doit pas lire les bons livres, ou c'est moi qui doit me planter en comparant Lucazeau à Brian Greene, je ne sais pas...), ergote dans une logorrhée nébalesquo-apophienne pour te prouver que le bouquin n'est pas ceci ou cela (Erwann a trouvé une incohérence scientifique dans Le serveur et la dragonne lorsque nous l'avons traduit tous les deux : du coup, Rajaniemi ne fait pas de Hard SF ou comment ça se passe ?), et ainsi de suite. Chacun son avis, et tous sont respectables, mais là j'ai une NETTE impression de :

1/ j'avais décidé de ne pas aimer et surprise, je n'ai pas aimé.
2/ les "personnalités de la blogosphère" ont aimé, donc vu que je n'ai pas aimé, je vais faire du buzz !
3/ C'est donc ça, le "livre de SF de l'année" ?! Venez donc lire ma propre prose (il se trouve que je suis moi-même auteur, quel heureux hasard !), je suis bien meilleur que Lucazeau !
Modifié en dernier par Apophis le 06 septembre 2021 à 23:27, modifié 1 fois.
Cassandra Khaw : "Explosives don't need personalities".
Apophis : "Yet, i have one".
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1377
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Aldaran » 06 septembre 2021 à 15:37

FeydRautha a écrit :Le plaisir du lecteur diffère t-il à ce point du plaisir de l'auteur-lecteur, ou dois-je chercher une vérité ailleurs ?

Non, à mon sens, tu as bon. Le plaisir de lecture diffère bel et bien.
Mais je pense (au risque de me tromper) que c'est vrai dès lors qu'on passe d'un lecteur à l'autre, quels qu'ils soient (auteurs ou non, voire tourneurs-fraiseurs ou boulangers-pâtissiers).
(Je vous laisse remettre tous les « trices » et « elles » nécessaires, là, j'ai la flemme...)

Bon... Je ne connais ni Lucazeau ni Ostramus et ne connais pas leur degré de prétention (pour autant qu'ils en aient un) mais ce serait intéressant de suivre une discussion sur La Nuit du faune entre eux.
Du coup, elle n'aura pas lieu ici, c'est parti trop vite dans les tours.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Xeelee
Messages : 1479
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 06 septembre 2021 à 18:40

Et un autre point de vue sur le roman, très différent...

Lady Butterfly a écrit :La Nuit du faune est un roman court mais ô combien dense ; certaines personnes diront même exigeant, trop, peut-être. Mais est-il possible qu’une lecture en demande trop ?
J’ai même lu, assez étonnée, qu’on ne devrait pas le conseiller à tout le monde ou alors, en prenant des pincettes. Je ne partage pas vraiment cette opinion. Et je vais tout de suite parler de cet aspect qui me semble important.


La Nuit du faune de Romain Lucazeau critiqué par Lady Butterfly, sur son blog.

GD
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1309
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Apophis » 06 septembre 2021 à 19:03

Du coup, les plaintes des blogueuses à chat, duo d'enfants turbulents et 17000 abonnés, on les dirige chez Butterfly ?
Cassandra Khaw : "Explosives don't need personalities".
Apophis : "Yet, i have one".
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Xeelee
Messages : 1479
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 06 septembre 2021 à 19:26

Apophis a écrit :Du coup, les plaintes des blogueuses à chat, duo d'enfants turbulents et 17000 abonnés, on les dirige chez Butterfly ?


Au risque de surprendre, on a eu assez peu de demandes directes sur ce titre. Et aucune n'émanant de cette typologie de lectrice (17K abonnés ou grosso modo). Il y a eu surtout de la demande en presse traditionnelle, beaucoup, et c'est celle qu'on a favorisées.
Après il est vrai que depuis parution, deux blogueuses m'ont écrit, une pour m'informer qu'elle abandonnait page 30 environ, l'autre pour me demander la permission d'arrêter sa lecture et ne pas faire de critique (j'ai senti une certaine angoisse dans son message). Je considère toujours qu'un service de presse ne conditionne pas de critique, mais bon il est vrai que j'oublie souvent de le préciser. Et que parfois je fais l'envoi en quatrième vitesse en ajoutant juste une carte "bonne lecture".
Certains attendaient les premiers critiques pour se décider, si des "décisions" ont été prises, je ne suis pas au courant.
Des demandes... j'en ai des tonnes, mais sur Le Retour du hiérophante et surtout Widjigo dont le SP est programmé pour le 14 et là j'ai pas intérêt à arriver au bureau à 10h00, sinon ça va pas le faire.

GD
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Xeelee
Messages : 1479
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 06 septembre 2021 à 22:47

Yossarian a écrit :Espiègle et vertigineux, La Nuit du faune est un livre des merveilles, où l’auteur tente de faire la synthèse entre métaphysique et Hard-SF.


Très belle critique de La Nuit du faune sur le blog de Yossarian : Sous les pavés, la page.

GD

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »