Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Avatar de l’utilisateur
Casse-bonbon
Axiomatique
Messages : 173
Enregistré le : 21 août 2009 à 13:43

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Casse-bonbon » 21 janvier 2011 à 15:12

Herbefol a écrit :On a piraté ton ordinateur ? :p

Non. Il semble que je sois passée entre les mailles cette année, et par ailleurs, j'ai eu connaissance d'une bonne partie du palmarès entre temps. C'est donc logique. De mon point de vue.
PascalG
Cookie Monster
Messages : 549
Enregistré le : 20 avril 2009 à 17:52

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar PascalG » 21 janvier 2011 à 15:19

Xavier Mauméjean a écrit :Mais on m'a dit qu'il y a eu des frasques, Pascal...

Ah, là... Ça ne se plaide même pas !

Herbefol a écrit :Pourtant on m'a dit que tu y faisais tapisserie.

Herbefol, tout de même, tu peux faire mieux... À moins que... si ça se trouve tu as raison !


Et puis foin de ces "on m'a dit", enfin ! Des noms !!!
Algernon

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Algernon » 21 janvier 2011 à 16:18

Reçu mon Bifrost ce matin. Rapidement feuilleté avant d'atterrir aux razzies. Je n'ai pas souri une seule fois. Il y a dedans des choses très vraies et ça défoule de lire certains choses auxquels vous avez pensées durant l'année. Mais ce n'était pas drôle. Pas une seule fois. Tout tombe à plat. Je constate donc faire partie de ces nostalgiques qui soupirent "c'était mieux avant".

Mais.

Après je suis venu ici et j'ai lu les dix pages de réactions. Et là je dis chapeau. C'est la rigolade totale. Tant que les réactions continueront ainsi, les razzies seront excusés de ne plus être drôle. J'en profite d'ailleurs pour pointer du doigt ceux qui ont une réaction mesurée. Cessez tout de suite. Faîtes comme tout le monde : crachez sur Bifrost, promettez que vous leur tournerez ostensiblement le dos chaque fois que vous les verrez et surtout menacez les de poursuites en justice. Faîtes nous rire, bon dieu !

Édit : orthographe.
Modifié en dernier par Algernon le 22 janvier 2011 à 15:53, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
O_o
Axiomatique
Messages : 165
Enregistré le : 22 avril 2009 à 17:29

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar O_o » 21 janvier 2011 à 18:24

Une relecture approfondie me confirme la qualité de l'article de Claude Ecken.
C'est fouillé, réfléchi, documenté et mis en perspective.
Rien que pour cela -et bien sur pour Matière à fiction la friandise trimestrielle offerte par Roland Lehoucq- ce n° vaut le détour.
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2177
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Clement » 21 janvier 2011 à 19:00

Pour ceux qui ne sont pas encore abonné, Bifrost 61 est maintenant disponible dans toutes les bonnes librairies et sur belial.fr !
Avatar de l’utilisateur
Don Lo
Radieux
Messages : 285
Enregistré le : 21 août 2009 à 13:39

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Don Lo » 21 janvier 2011 à 20:20

Au début, les razzies me faisaient bien rire, même ceux de cette année que je n'ai pourtant pas lus.

Mais au vu des réactions, je n'ai plus envie de rire.
Quand des gens sont blessés, je ne cherche pas à savoir s'ils ont torts de se sentir blessés. Ni à quel degré ils auraient dû prendre ce qui les a blessés.

Je sais que dans le milieu journalistique, ça ne se fait pas de venir s'excuser après coup. On est intouchable. Même la peine des autres ne touche pas.
Et donc je vais faire la seule chose en mon faible pouvoir : ne pas acheter et ne pas lire ce Bifrost. Tant pis pour les nouvelles et les articles qui le méritaient. Mes excuses aux auteurs.
Je sais aussi que l'équipe des razzies s'en bat la raie de ma petite réaction économique. Ce n'est donc pas pour eux que je ne lirai pas leur prose annuelle. Ceux qui se sont sentis blessés s'en foutent peut-être aussi, mais au moins je ne serai pas spectateur à retardement des coups qu'ils ont pris.

Edit : Ah oui, on va sans doute venir me dire que je crache encore dans la soupe, tout ça parce que j'ai été publié dans Bifrost. Tant pis.
Don Lorenjy (sauf quand je m'appelle pas pareil)
Cibylline
Patrouilleur temporaire
Messages : 35
Enregistré le : 22 avril 2009 à 08:02

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Cibylline » 21 janvier 2011 à 20:45

Don Lo a écrit :Mais au vu des réactions, je n'ai plus envie de rire.
Quand des gens sont blessés, je ne cherche pas à savoir s'ils ont torts de se sentir blessés. Ni à quel degré ils auraient dû prendre ce qui les a blessés.


Ca n'a pas de sens car, à ce compte-là, on ne pourrait plus jamais critiquer aucune oeuvre. Si quelqu'un fait un mauvais travail, c'est son problème qu'il soit blessé parce qu'on le remarque.
Le vrai souci, comme le Navire l'a dit (je crois que c'est elle ?), c'est que les Razzies mélangent de vraies critiques (genre la malheureuse préface de Fabien Lyraud) avec des aigreurs de vieille femme qui ne se remet pas que sa beauté fane.
Mais, en réalité, ce n'est un souci que pour Bifrost qui écorne son image, pas pour le reste du monde qui s'en fout bien pas mal.
Avatar de l’utilisateur
Lucie
Patrouilleur temporel
Messages : 87
Enregistré le : 09 mai 2009 à 15:05
Contact :

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Lucie » 22 janvier 2011 à 12:51

Algernon a écrit :Reçu mon Bifrost ce matin. Rapidement feuilleté avant d'atterrir aux razzies. Je n'ai pas souri une seule fois. Il y a dedans des choses très vrais (...)


Il y a aussi des mensonges éhontés qui n'ont visiblement pour but que de nuire à la concurrence...

Et finalement, c'est ce que tu écris qui m'aura poussée à une réaction officielle (vas-y, Clément, tu peux citer ce que tu veux). C'était au départ une réponse destinée à ce forum, et puis ça s'est allongé un peu trop, du coup, je l'ai transformer en article, lettre ouverte ou ce que vous voulez.
Et d'Avalon à Camelot : http://terredebrume.com/

Les Fantasmes de Svetambre : http://www.riviereblanche.com
Avatar de l’utilisateur
Casse-bonbon
Axiomatique
Messages : 173
Enregistré le : 21 août 2009 à 13:43

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Casse-bonbon » 22 janvier 2011 à 13:13

Ouais.
Ben Lucie, je trouve qu'il est fort dommage qu'en voulant répondre aux razzies, tu joues toi aussi sur des approximations et des demi-vérités. Que ce soit par ignorance ou pour servir ton propos, tu dis des bêtises et du coup, tu rends caduc ce qu'il pouvait y avoir d'intéressant dans ton propos. (Je précise, je ne parle évidemment pas de ce qui peut avoir rapport avec moi.)
Caliban
L'équipe du Bélial'
Messages : 411
Enregistré le : 25 avril 2009 à 20:24

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Caliban » 22 janvier 2011 à 13:24

(réponse un peu tardive, désolé)

dracosolis a écrit :
Caliban a écrit :Olivier se ferait un plaisir de publier une contre-attaque en règle, si elle était
particulièrement bien tournée...
Ah, tu veux dire "utiliser les mêmes armes" ? Bref, descendre dans la cour de récré
et taper comme les petits caïds de bac à sable ? Tu ne sens pas le léger souci de cohérence
qu'il y aurait à se rendre coupable de la chose même contre laquelle on s'élève ?

Non, pas vraiment. La rubrique "razzies" de Bifrost est pour moi un exercice littéraire. Souvent gratuit,
bête et méchant, certes, mais c'est aussi la loi du genre. Ils vont bien moins loin qu'en son temps
le regretté Hara-Kiri, pour n'en citer qu'un. Je verrais donc une nette incohérence à se draper de
lin blanc et de probité candide pour proférer des horreurs au nom de la bonne foi offensée ; mais pas
à en rajouter une couche, avec d'autres cibles, son propre style et encore plus de mauvaise foi.

dracosolis a écrit :Je trouve les razzies nuls, potaches au pire sens du terme

Sur la forme, je trouve aussi que ce n'était pas la meilleure année. Sur le principe — c'est quoi, le "meilleur
sens" de l'humour potache ? Celui qui permet au prof de se sentir complice en lui rappelant ses propres
frasques adolescentes, dans les limites qui lui semblaient acceptables ?

Retourner vers « La revue Bifrost »