La justice américaine ferme le site Megaupload

Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2180
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

La justice américaine ferme le site Megaupload

Messagepar Clement » 20 janvier 2012 à 12:46

MegaUpload, c'est notamment le site où l'on trouvait régulièrement les versions numériques pirates de La Patrouille du temps de Poul Anderson (seuls livres du Bélial' piratés à ma connaissance).

La justice américaine a fermé jeudi 19 janvier 18 sites Web, dont les services très populaires Megaupload (téléchargement direct) et Megavideo (streaming) dans le cadre d'une vaste procédure judiciaire. Le FBI a annoncé la mise en examen de sept personnes liées au réseau de sites Web "Mega", accusés de conspiration en vue de violer le droit d'auteur et de blanchiment d'argent. Les sept hommes risquent jusqu'à vingt ans de prison.


Un article à lire sur LeMonde.fr :
http://www.lemonde.fr/technologies/arti ... 51865.html
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2180
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: La justice américaine ferme le site Megaupload

Messagepar Clement » 20 janvier 2012 à 12:47

Je poste aussi la réaction (publique) d'Ayerdhal sur Facebook :

Je suis auteur et je vis de ma plume, pas toujours confortablement – euphémisme – mais c’est ma seule source de revenus depuis 25 ans.
Pour ceux qui l’ignoreraient, je défends l’accès illimité à la culture pour tout le monde et je suis violemment opposé aux lois qui visent à limiter cet accès par l’argent en conférant un quasi monopole de diffusion aux industries dites culturelles par le biais du seul commerce. À ce titre, je suis favorable à la copie et à la diffusion gratuite et bénévole de mes ouvrages pour permettre à chacun – et particulièrement à ceux qui n’ont pas les moyens de les acquérir – de les lire. Gratuite ET bénévole, c’est la seule forme de ce qu’il est convenu d’appeler « piratage » que je puisse accepter et moralement défendre. Par opposition, je considère comme du vol toute prise de bénéfice engendrée par la diffusion gratuite de mes ouvrages (par le biais de la publicité, par exemple) ou celle payante même à très bas prix (pratique de l’abonnement) sans que me soit reversé de droits d’auteur.
Dans le cas Megaupload, entre les publicités sur le site et les abonnements Premium, c’est une fortune qui a été engrangée par une entreprise tout ce qu’il y a de plus capitaliste, sans qu’aucun auteur n’ait perçu de droits et alors que certains fournisseurs de fichiers ont été rémunérés pour leurs copies pirates, parfois grassement.
L’auteur que je suis est déjà la dernière roue de la charrette dans les systèmes de commercialisation légaux, loin derrière le producteur (ou éditeur dans mon cas), le diffuseur, le distributeur et le commerçant, il ne tient pas à devenir le dindon d’une farce pseudo-pirate qui n’a pour vocation que d’enrichir les tenants d’un marché noir de plus en plus juteux. Alors piratez-moi autant que vous l’estimez nécessaire, de préférence en vous demandant de quoi je vais bien pouvoir survivre, mais si vous prenez le moindre centime sur la diffusion de mon œuvre sans me verser de droits, ne vous attendez pas à ce que, au nom des Droits de l’Homme, je vous défende ni ne vous fasse le moindre cadeau.
Ayerdhal
Thomas Geha
Axiomatique
Messages : 133
Enregistré le : 10 mai 2009 à 19:45

Re: La justice américaine ferme le site Megaupload

Messagepar Thomas Geha » 20 janvier 2012 à 13:53

Clément a écrit :MegaUpload, c'est notamment le site où l'on trouvait régulièrement les versions numériques pirates de La Patrouille du temps de Poul Anderson (seuls livres du Bélial' piratés à ma connaissance).



Il me semble avoir vu aussi La Profondeur des Tombes de Thierry Di Rollo.



EDIT : correction à Di Rollo (désolé) !
Modifié en dernier par Thomas Geha le 20 janvier 2012 à 14:24, modifié 1 fois.
T. Di R.

Re: La justice américaine ferme le site Megaupload

Messagepar T. Di R. » 20 janvier 2012 à 14:14

Thomas Geha a écrit :
Clément a écrit :MegaUpload, c'est notamment le site où l'on trouvait régulièrement les versions numériques pirates de La Patrouille du temps de Poul Anderson (seuls livres du Bélial' piratés à ma connaissance).



Il me semble avoir vu aussi La Profondeur des Tombes de Thierry di Rollo.

Hélas pour moi... ('D' majuscule à mon nom, Thomas :-) )

Ayerdhal a écrit :[...] Alors piratez-moi autant que vous l’estimez nécessaire, de préférence en vous demandant de quoi je vais bien pouvoir survivre [...]

C'est bien tout le problème. Le piratage, et son pendant inévitable, l'exploitation illicite, sont la pire des saloperies pour un créateur. Moi, je suis au chômage depuis juillet 2011, j'ai 52 ans. Tous les petits cons (désolé, il n'y a pas d'autre mot) qui téléchargent ce que j'ai mis des mois à écrire et parfaire n'ont aucune idée du préjudice humain (parce qu'il est d'abord humain) puis financier qu'ils me causent.
Hadopi ne sert à rien. Il faudrait sensibiliser les plus jeunes - et les autres - au tort induit par une telle pratique. Si demain je souffre d'un manque à gagner de 30% (j'évalue la part du piratage d'une oeuvre à ce pourcentage), à quoi cela me servira-t-il de continuer à écrire?
Avatar de l’utilisateur
Wicker Man
Prince-Marchand
Messages : 777
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17

Re: La justice américaine ferme le site Megaupload

Messagepar Wicker Man » 20 janvier 2012 à 14:59

T. Di R. a écrit :Tous les petits cons (désolé, il n'y a pas d'autre mot)
Je partage.
(.. et je demande humblement pardon pour chaque fois où j'ai écrit Di Rollo avec un "D" minuscule..!)
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1848
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: La justice américaine ferme le site Megaupload

Messagepar Nébal » 20 janvier 2012 à 15:01

Y en a peut-être des grands, aussi.
T. Di R.

Re: La justice américaine ferme le site Megaupload

Messagepar T. Di R. » 20 janvier 2012 à 16:52

Nébal a écrit :Y en a peut-être des grands, aussi.

Quel sublime courage, monsieur Nébal.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1271
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: La justice américaine ferme le site Megaupload

Messagepar Aldaran » 20 janvier 2012 à 16:56

T. Di R. a écrit :
Ayerdhal a écrit :[...] Alors piratez-moi autant que vous l’estimez nécessaire, de préférence en vous demandant de quoi je vais bien pouvoir survivre [...]
C'est bien tout le problème. Le piratage, et son pendant inévitable, l'exploitation illicite, sont la pire des saloperies pour un créateur. Moi, je suis au chômage depuis juillet 2011, j'ai 52 ans. Tous les petits cons (désolé, il n'y a pas d'autre mot) qui téléchargent ce que j'ai mis des mois à écrire et parfaire n'ont aucune idée du préjudice humain (parce qu'il est d'abord humain) puis financier qu'ils me causent.
Hadopi ne sert à rien. Il faudrait sensibiliser les plus jeunes - et les autres - au tort induit par une telle pratique. Si demain je souffre d'un manque à gagner de 30% (j'évalue la part du piratage d'une oeuvre à ce pourcentage), à quoi cela me servira-t-il de continuer à écrire?
Sauropside a écrit :
T. Di R. a écrit :Tous les petits cons (désolé, il n'y a pas d'autre mot)
Je partage.
Nébal a écrit :Y en a peut-être des grands, aussi.
Et des moyens aussi. J'en suis.
Bon, je suis presque HS puisque, pour le coup, je me suis payé les trois Di Rollo que j'ai lu. En revanche, j'en ai téléchargé quelques autres et sans le moindre scrupule : je n'aurais jamais eu les moyens de les lire autrement. Je ne peux pas dire que je dépense énormément d'argent en bouquins, films et disques puisque je n'en ai pas les moyens. Mais j'en ai acheté des milliers, de bouquins (et des centaines de films et de disques). Alors, lorsqu'un truc me fait de l'œil et que je ne peux pas me l'offrir, je me sers. Comme un cochon, certes, mais sans le moindre scrupule. Des remords ? Pour ne pas donner d'argent à l'auteur ? Quel argent ? Soit je n'achète pas, soit je me sers. Aucun perdant et un gagnant qui, le cas échéant, va dire du bien du bouquin sur son blogue et provoquer quelques achats supplémentaires. Ou quelques téléchargements, mais on a chacun une conscience et je trouve superflu de gérer celle des autres.
J'aime bien le positionnement d'Ayerdhal sur la question. Et je suis ravi parce qu'il fait écho à mes propres idées quand j'ai décidé de ne pas faire de pub sur mon blogue. Certes, je n'aurai pas gagné beaucoup d'argent avec les visites de trois tondus par semaine. Mais, comme pour la conscience, on a chacun ses principes.
L'auteur a des problèmes humains, c'est pas nouveau. Les millions de personnes qui n'ont rien à se coller sous la dent en termes de culture aussi. Faut parfois changer son angle de vue et arrêter de croire que "l'autre côté" n'est pas capable de comprendre quoi que ce soit au phénomène.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 7038
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: La justice américaine ferme le site Megaupload

Messagepar Thomas Day » 20 janvier 2012 à 17:12

Pour moi "l'ennemi" c'est clairement pas le pirate (je pirate ; j'achète beaucoup aussi), mais bien les gens qui utilisent des forums, des plateformes pour proposer des liens, des hébergements truffés de pubs, de fenêtres qui s'ouvrent, de logiciels malveillants et j'en passe.

On se prête DVDs, CD et bouquins, alors des fichiers, pourquoi pas...

Je crois beaucoup à l'éducation, j'ai expliqué à mes enfants que oui je télécharge et quand ils aiment un truc je leur achète, s'ils n'aiment pas, on efface, ça fait de la place sur le disque dur. Il y a des réalisateurs que je soutiens en achetant leurs DVD, Von Trier, Wes Anderson. Il y a des DVDs que j'achète trois quatre fois pour les offrir autour de moi : There will be blood, par exemple. Par contre, toutes les séries B d'horreur, les polars pourris, les films de super-héros et d'invasions extraterrestres, je télécharge, et je n'achète ensuite que si j'ai un coup de coeur. Derniers achats : Cars1&2, Super, Pi, The Woman.

Je ne pirate pas de livres parce que je n'ai pas de liseuse et si j'en avais une je l'utiliserai probablement uniquement pour mon travail (lecture de manuscrits).

La vraie question que tout cela pose, c'est une fois encore la rémunération des auteurs et créateurs. Comment on convainc les gens d'acheter ce qu'ils peuvent avoir gratuit, et comment on récupère de l'argent du web pour le redistribuer aux créateurs.

Là où je suis consterné, c'est voir the anonymous répliquer à la fermeture de Megaupload. On m'aurait menti sur les uns comme les autres ? Je ne suis pas sûr de bien comprendre.

TD
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1848
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: La justice américaine ferme le site Megaupload

Messagepar Nébal » 20 janvier 2012 à 17:28

Moi je trouve ça rigolo...

Retourner vers « Toute l'actu »