Prix des lecteurs de Bifrost 2014

Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 1773
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Prix des lecteurs de Bifrost 2014

Messagepar M » 28 décembre 2014 à 17:57

J'espère que j'aurai visé juste dans mes votes alors.

Tant mieux si le prix fonctionne mieux. Prévoyez-vous une remise de prix à l'occasion d'un salon ?
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Space opera
Axiomatique
Messages : 179
Enregistré le : 31 janvier 2013 à 13:14
Localisation : Lyon

Re: Prix des lecteurs de Bifrost 2014

Messagepar Space opera » 03 janvier 2015 à 19:16

Farfadet a écrit :
Olivier Girard a écrit :Le vote est donc bel et bien bouclé depuis quelques jours.
Le Bifrost chez l'imprimeur.
Merci à tous les votants !


Combien de votants cette année ?

L'année dernière c'était 99.
« Il est bien difficile de croire que tant de merveilles dans le monde soient l’effet du hasard et de la chimie seulement. » René Barjavel
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 7931
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Prix des lecteurs de Bifrost 2014

Messagepar Erwann » 22 janvier 2015 à 11:19

Roulement de tambours… Voici venu le temps des rires et des chants, et aussi celui de dévoiler le résultat des votes au Prix des lecteurs de Bifrost, millésime 2014.
Il s'agissait de départager les meilleures nouvelles publiées dans nos pages au cours des douze derniers mois, avec deux catégories : récits francophones d’un côté, traductions de l’autre. Soit, entre les sommaires des Bifrost n°73, 74, 75 et 76, neuf textes pour la première catégorie, six pour la seconde.
Côté participation, vous avez été 104 à voter, un chiffre à comparer aux 91 de l’année dernière. Il y a une progression, à relativiser toutefois au regard du nombre global de nos abonnés, en augmentation, ce qui nous fait atterrir à 13% de participants, soit quasiment le même pourcentage que l’an passé.

Bref, sans plus de palabres et de circonlocutions, les heureux lauréats sont :
• Prix des lecteurs de Bifrost 2014, catégorie nouvelle francophone : « Forbach », de Thomas Day (in Bifrost 73).
(Avec, en deuxième position, « RealLife 3.0 » de Jean-Marc Ligny (in Bifrost 75), et pour la troisième place, à nouveau Thomas Day pour « Noc-Kerrigan »(in Bifrost 76).)

• Prix des lecteurs de Bifrost 2014, catégorie nouvelle étrangère : « Faits pour être ensemble », de Ken Liu (in Bifrost 75).
(Tandis que « In Memoriam » de Poul Anderson (in Bifrost 75) s'octroie la deuxième place et « Dead Horse Point » de Daryl Gregory (in Bifrost 74) la troisième.)
Avatar de l’utilisateur
Algernon
Cookie Monster
Messages : 584
Enregistré le : 03 novembre 2014 à 13:24

Re: Prix des lecteurs de Bifrost 2014

Messagepar Algernon » 22 janvier 2015 à 15:56

Y a pas à dire, avoir remplacé les Razzies par un Prix des abonnés de Bifrost fut une brillante idée.

Erwannn, tu as oublié de nous communiquer un chiffre. Sur les 104 votants, combien exactement ont voté pour les "heureux lauréats" (qui, n'en doutons pas, vont voir leur vie changée à jamais après cet événement, n'en doutons pas non plus, attendu par le fandom tout entier) ?
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 2741
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Prix des lecteurs de Bifrost 2014

Messagepar Olivier Girard » 22 janvier 2015 à 17:26

Algernon a écrit : les "heureux lauréats" (qui, n'en doutons pas, vont voir leur vie changée à jamais après cet événement, n'en doutons pas non plus, attendu par le fandom tout entier) ?
Pas sûr que les lauréats des Razzies voyaient non plus leur vie changée, ceci dit. Ici, le lauréat francophone touche au passage 500 €. Ça change pas une vie, c'est sûr, mais ajoutés au paiement perçu pour le passage initial dans la revue (qui varie en fonction de la taille du texte), c'est au moins la satisfaction d'avoir publié une nouvelle qui a tout de même rapporté de l'argent, ce qui n'est pas si courant en littérature de genre. Une manière d'encourager la publication de textes courts, en somme. Mais c'est sûr, en effet, ça change pas la vie...
Par ailleurs et rien à voir, mais je veux ici remercier Amélie Riaudel et Vincent Ducastin, deux de nos 104 votants qui ont été tirés au sort. Ils recevront chacun L'Epée Brisée de Poul Anderson (le Bélial'), Celle qui a tous les dons de M. R. Carey (l'Atalante), Trois oboles pour Charon de Franck Ferric (Denoël) et La Lumière d'Orion de Valerio Evangelisti (la Volte).
Avatar de l’utilisateur
Algernon
Cookie Monster
Messages : 584
Enregistré le : 03 novembre 2014 à 13:24

Re: Prix des lecteurs de Bifrost 2014

Messagepar Algernon » 22 janvier 2015 à 18:04

Je ne reviendrai pas sur la question des Razzies. Je trouve qu'on a perdu un grand moment de joie et de rigolade qui baignait langoureusement dans la critique et l'autocritique. Mais je ne chercherai plus à te le faire comprendre. Comme dit mon vieux papa, un âne qui en fait à sa mode c'est la moitié de sa nourriture.

Par contre, je ne peux m'empêcher de réagir sur ceci :

Olivier Girard a écrit :paiement perçu pour le passage initial dans la revue (qui varie en fonction de la taille du texte)
[...]
Une manière d'encourager la publication de textes courts, en somme.


Si (petit a) tu cherches des textes courts et si (petit b) tu penses que l'argent est un encouragement, alors cela signifie-t-il que tu payes mieux un texte court qu'une longue nouvelle ?
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 5933
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Prix des lecteurs de Bifrost 2014

Messagepar Thomas Day » 22 janvier 2015 à 19:07

Algernon a écrit :Si (petit a) tu cherches des textes courts et si (petit b) tu penses que l'argent est un encouragement, alors cela signifie-t-il que tu payes mieux un texte court qu'une longue nouvelle ?


Dans notre jargon un "texte court" c'est une nouvelle/une novelette voire un novella publiable au sommaire de la revue ; je me souviens plus de notre limite haute (dans les faits, c'est Olivier qui gère ce pan-là de la revue) mais ça doit être 150 000 signes, même si ça n'arrive plus parce que nous organisons nos dossiers différemment.

TD
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 2741
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Prix des lecteurs de Bifrost 2014

Messagepar Olivier Girard » 22 janvier 2015 à 20:10

thomasday a écrit :
Algernon a écrit :Si (petit a) tu cherches des textes courts et si (petit b) tu penses que l'argent est un encouragement, alors cela signifie-t-il que tu payes mieux un texte court qu'une longue nouvelle ?


Dans notre jargon un "texte court" c'est une nouvelle/une novelette voire un novella publiable au sommaire de la revue ; je me souviens plus de notre limite haute (dans les faits, c'est Olivier qui gère ce pan-là de la revue) mais ça doit être 150 000 signes, même si ça n'arrive plus parce que nous organisons nos dossiers différemment.

TD
La limite haute, désormais, se situe davantage autour de 110 000 signes (taille que fera d'ailleurs l'un des textes au sommaire du prochain numéro, mais c'est assez exceptionnel ; c'est d'ailleurs pour partie la frustration de ne pouvoir publier que très rarement des novellas dans Bifrost qui nous a très tôt questionné sur la nécessité d'une collection comme "Une heure lumière").
Avatar de l’utilisateur
Algernon
Cookie Monster
Messages : 584
Enregistré le : 03 novembre 2014 à 13:24

Re: Prix des lecteurs de Bifrost 2014

Messagepar Algernon » 22 janvier 2015 à 20:34

Je me suis mal exprime. Je reformule.

Olivier, imaginons qu'un auteur te propose deux textes que nous nommerons A et B, de respectivement 50 000 et 100 000 signes. Tu les estimes d'un même intérêt et tu les veux tous les deux. Lequel payeras-tu le plus cher ?

- Le texte A. Parce que plus c'est court, plus c'est de la balle.
- Le texte B. Car qu'on paye au nombre de signe, c'est gravé dans le marbre.
- Le même prix pour les deux textes. À ce niveau-là, on ne va quand même pas chicaner pour quelques signes, hein.

Édit : oh, j'oubliais, félicitations TD. Je ne cache pas trouver ce Prix sans intérêt, mais je n'en suis pas moins heureux que ce soit toi qui le remportes.

Édit2 : à propos, pourquoi le lauréat étranger ne reçoit-il pas 500 € ? Ça change pas une vie mais ça fait toujours plaisir.
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 2741
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Prix des lecteurs de Bifrost 2014

Messagepar Olivier Girard » 22 janvier 2015 à 21:36

Algernon a écrit :Je me suis mal exprime. Je reformule.

Olivier, imaginons qu'un auteur te propose deux textes que nous nommerons A et B, de respectivement 50 000 et 100 000 signes. Tu les estimes d'un même intérêt et tu les veux tous les deux. Lequel payeras-tu le plus cher ?

- Le texte A. Parce que plus c'est court, plus c'est de la balle.
- Le texte B. Car qu'on paye au nombre de signe, c'est gravé dans le marbre.
- Le même prix pour les deux textes. À ce niveau-là, on ne va quand même pas chicaner pour quelques signes, hein.

Édit : oh, j'oubliais, félicitations TD. Je ne cache pas trouver ce Prix sans intérêt, mais je n'en suis pas moins heureux que ce soit toi qui le remportes.

Édit2 : à propos, pourquoi le lauréat étranger ne reçoit-il pas 500 € ? Ça change pas une vie mais ça fait toujours plaisir.
Comme les traductions, les fictions dans Bifrost sont payées au feuillet. Plus le texte est long, plus il nous coûtera cher.
Réponse à la question 2 (à laquelle il me semble avoir déjà répondu dans Bifrost) : 1 parce qu'on a pas les moyens de sortir 1000 € chaque année pour un prix littéraire et qu'on a préféré donner une vraie somme à un auteur francophone : 2 parce que donner 250 € (si on avait divisé la somme allouée par 2, ou 500 si on l'avait multiplié) à, potentiellement et pour l'exemple, Isaac Asimov ou Poul Anderson (ce dernier ayant raté le prix cette année à un cheveux), des auteurs morts, donc, ben ça nous semblait pas hyper intéressant : 3, parce que les textes étrangers publiés dans la revue sont par définition des traductions ; ils sont de fait publié par nous, mais pas édité.

Retourner vers « L'actu du Bélial' »