L'Abécédaire (volume 3)

et vos commentaires.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10310
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

L'Abécédaire (volume 3)

Messagepar Erwann » 12 février 2016 à 11:01

Où l'Abécédaire repart pour un nouveau tour, placé sous le signe du nombre 3. Et l'on commence en fanfare avec Autechre, chefs de file de l'intelligent dance music, et Tri Repetae, le troisième album du duo electro après les très atmosphériques Incunabula et Amber. Tri Repetae, album passionnant où résonne la mélancolie des machines…
Pour tendre une oreille (ou deux), c'est par ici !
rmd
Prince-Marchand
Messages : 946
Enregistré le : 20 avril 2009 à 09:31

Re: L'Abécédaire (volume 3)

Messagepar rmd » 12 février 2016 à 14:55

j'attend ton article sur tryo.
https://www.noosfere.org/
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10310
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Abécédaire (volume 3)

Messagepar Erwann » 12 février 2016 à 20:14

Rmd, merci, je manquais justement d'idées pour la lettre T... ;-)
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10310
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Abécédaire (volume 3)

Messagepar Erwann » 17 février 2016 à 15:47

Après la musique de Brian Eno, intéressons-nous ici au pendant littéraire de l'œuvre du bonhomme, avec son unique livre Une année aux appendices gonflés, journal intime de l'année 1995 augmenté d'une tripotée d'articles divers. Eno, aussi bon littérateur que musicien ? C'est à voir…
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10310
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Abécédaire (volume 3)

Messagepar Erwann » 19 février 2016 à 15:16

Après Auf Zwei Planeten et Lesabéndio, l'on continue de s'intéresser à la proto-science-fiction allemande, avec Berge Meere und Giganten d'Alfred Döblin. Où l'auteur de Berlin, Alexanderplatz s'essaye à la prospective pour un résultat des plus surprenants…
C'est par là !
Léo Henry
Axiomatique
Messages : 147
Enregistré le : 27 décembre 2011 à 15:48

Re: L'Abécédaire (volume 3)

Messagepar Léo Henry » 19 février 2016 à 16:08

Hourra ! Merci, Erwann, pour ce bel effort. Je vais de ce pas rechercher la fiche de lecture que Borges avait fait du bouquin & qui m'avait mis la puce à l'oreille.

Dans mon souvenir, Döblin a aussi rédigé le bref script d'une adaptation en film de ce livre, que l'on peut retrouver dans cette somme plus qu'épatante (difficilement trouvable, très lisible et parfaitement inoubliable).
Modifié en dernier par Léo Henry le 19 février 2016 à 16:34, modifié 1 fois.
Léo Henry
Axiomatique
Messages : 147
Enregistré le : 27 décembre 2011 à 15:48

Re: L'Abécédaire (volume 3)

Messagepar Léo Henry » 19 février 2016 à 16:24

15 octobre 1937, revue "El Hogar"

[après un article de trois pages sur la machine à penser de Raymond Lulle]

BIOGRAPHIE SYNTHÉTIQUE
ALFRED DÖBLIN

(...)

L’œuvre de Döblin est curieuse. Mis à part divers articles à caractère politique ou littéraire - par exemple, une délicate analyse de l'Ulysse de Joyce, par exemple, une étude des bases de la littérature marxiste -, cette œuvre comporte exactement cinq romans. Chacun d'eux correspond à un monde différent, isolé. "La personnalité n'est rien d'autre qu'une vaniteuse limitation", a déclaré Alfred Döblin en 1928. "Si mes romans survivent, j'espère que l'avenir les attribuera à quatre personnes différentes." (Quand il formula ce vœu modeste ou ambitieux, il n'avait pas encore publié Berlin Alexanderplatz.)

Le premier de ces cinq grands romans s'intitule Les Trois Sauts de Wang-lun. Les conspirateurs, les vengeances, les cérémonies, les sociétés secrètes de la Chine sont la matière de ce livre surpeuplé. Pour l'écrire, Döblin se documenta amplement dans les archives et les musées de Berlin. Wallenstein, le deuxième, est lui aussi un roman historique : son sujet est l'Allemagne ensanglantée du XVIIe siècle. Montagnes, mers et géants est une épopée de l'avenir, à la manière de H. G. Wells ou d'Olaf Stapledon. (Le lieu de l'action : le Groenland; les héros : tous les peuples du monde). Manas se passe dans l'Himalaya, parmi des morts. Berlin Alexanderplatz, le dernier, est laborieusement réaliste; son style est la langue parlée, son sujet, le prolétariat et la pègre de Berlin, sa méthode, celle de Joyce dans Ulysse.

(...)
Léo Henry
Axiomatique
Messages : 147
Enregistré le : 27 décembre 2011 à 15:48

Re: L'Abécédaire (volume 3)

Messagepar Léo Henry » 19 février 2016 à 16:31

Notes de bas de page :

- Borges a beau faire la critique de livres qui existent on a quand même l'impression qu'il vient de les inventer. A moins, bien sûr, qu'Erwann ne se soit fait son complice.

- il me semble Wallenstein (le personnage historique) a été une des obsessions de P.K. Dick à la fin de sa vie. Il en est en tous cas plusieurs fois question dans la Trilogie Divine.

- après parution de cet article, Döblin a encore écrit la tétralogie Novembre 1918, qui traite de la brève et furieuse révolution spartakiste. Dans le tome 2 : la dictature du prolétariat instaurée à Strasbourg par les marins de Kiel (pendant une semaine).

- si j'étais Erwann, je me précipiterai sur Manas, dont le pitch par Borges est plus que sexy. On espère que ça fait au moins six cent pages.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10310
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Abécédaire (volume 3)

Messagepar Erwann » 19 février 2016 à 16:46

Merci, Léo. Intéressante notice que celle de Borges. Le plus fascinant avec Döblin, c'est qu'il précède, tout seul dans son coin d'Allemagne, les Anglais Wells et Stapledon
Léo a écrit :- si j'étais Erwann, je me précipiterai sur Manas, dont le pitch par Borges est plus que sexy. On espère que ça fait au moins six cent pages.

Si j'étais moi... mmmh. Peut-être. Mais Manas ne compte que 450 pages dans son édition Fischer.

Retourner vers « Le blog Bifrost »