[Série] Black Mirror

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11080
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Black Mirror

Messagepar Erwann » 10 janvier 2019 à 16:02

Ça fait deux semaines que j'ai regardé l'épisode (enfin, une partie de ses embranchements)… et plus ça va, moins je trouve l'envie d'essayer les autres embranchements de l'histoire. En vrac :
Le ton (quasi) systématiquement punitif de Charlie Brooker me gave.
Quand Brooker parle de jeux vidéos… eh bien, peut-être qu'il ferait mieux de ne pas le faire. Je n'ai pas cru à l'histoire une seule seconde. Bandersnatch n'est heureusement pas aussi désastreux que Playtest (mais on partait de loin). Et on ferait mieux de se cotiser pour offrir à Brooker The Stanley Parable, jeu malin qui s'empare du concept de méta-jeu avec bien plus de bonheur. En matière de vidéo narrative à choix multiple, ça me donne plutôt envie d'essayer les jeux du studio Quantic Dream. (Ou de ressortir mes vieux Défis fantastiques, tant qu'à y être avec les LDVELH).
Enfin, les clins d'œil aux autres épisodes de BM m'ont paru grossiers et gratuits.
Pour paraphraser Razheem : de là à dire que Charlie Brooker est apprenti sous-dieu, il n'y a qu'un pas ;-)

(Je me sens grincheux, dis donc)
Avatar de l’utilisateur
Léo Henry
Axiomatique
Messages : 177
Enregistré le : 27 décembre 2011 à 15:48

Re: Black Mirror

Messagepar Léo Henry » 22 février 2019 à 10:37

Saison 5, épisode Endémol.

Est-ce que Black Mirror c'est pas l'exemple le plus flagrant d'une manière de SF-washing (sur le modèle du green-washing) ?
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Radieux
Messages : 205
Enregistré le : 23 juin 2016 à 11:41
Contact :

Re: Black Mirror

Messagepar Le chien critique » 07 mars 2019 à 15:29

Heureusement qu'il y avait l'interactivité pour faire le buzz, car pour le reste...
Comme Erwann, une fois que l'on a exploré une partie des embranchements, cela devient vite assez redondant.

Par contre, j'ai adoré la scène dans l'appartement du développeur, magnifique visuellement, sans parler du propos.
Bien aimé aussi la scène de duel Patient / Psy

Plus de détails
Avatar de l’utilisateur
Eklegomai
Patrouilleur temporaire
Messages : 28
Enregistré le : 11 octobre 2018 à 16:05

Re: Black Mirror

Messagepar Eklegomai » 15 mai 2019 à 13:31

3 nouvelles histoires seront disponibles le 5 juin :
https://youtu.be/bAAbHRU-dgw
"The advance of civilization is nothing but an exercise in the limiting of privacy." Asimov
Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 630
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Black Mirror

Messagepar Sauropside » 15 mai 2019 à 15:07

Thomas Day a écrit :Mon épisode préféré (jusqu'ici) de cette saison 3. La relation Kelly/Yorkie est vraiment intéressante et même si on a deviné le pot-aux-roses depuis longtemps, l'épisode ne s'effondre pas, bien au contraire, il explore sa thématique jusqu'au bout.
Formidable d'intelligence et d'émotion.
Magnifique, celui-ci. Mon côté fleur bleue a pris cher.
Thomas Day a écrit :Nosedive[...]On veut étouffer "l'héroïne" dès la première minute ; sa copine d'enfance, c'est pire, je la passerai volontiers au chalumeau oxyacétylénique, cm2 par cm2, histoire de l'entendre couiner quelques heures (et effacer définitivement ses gloussements de dinde de ma surface cérébrale).
Ça me rassure, je ne suis pas le seul...
En tout cas, notre société dans laquelle une dispute entre voisins peut vous valoir une obligation de stage de gestion de la colère et dans laquelle l'homo internautus donne son opinion sur tout et sur tout le monde en permanence n'est pas différente de celle décrite dans l'épisode...
Quand on leur fait un superbe cadeau, certains ne peuvent pas s'empêcher de se demander pourquoi le papier d'emballage n'est pas de leur couleur préférée.- Ken Liu -
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11080
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: [Série] Black Mirror

Messagepar Erwann » 06 juin 2019 à 13:05

J'ai regardé le premier des trois épisodes de cette saison 5, Striking Vipers, et c'était moins pire que ce à quoi je m'attendais. Néanmoins, le résultat m'a fait penser à ce que disait Campbell dans son article sur l'écriture de la SF : "On pourrait vous offrir de l’argent pour que cette idée soit proposée à un auteur compétent." Le scénario de Charlie Brooker effleure tout juste les possibilités de son sujet et c'est frustrant.
L'histoire est celle de Danny (Anthony Mackie) et Karl (Yahya Abdul-Mateen II), deux potes qui deviennent amants… mais seulement dans la réalité virtuelle d'un jeu vidéo du genre Tekken/Street Fighter. Karl a son perso favori, qui a l'apparence d'une femme sexy ; pour Danny c'est un mec. Très vite, ils cessent de se foutre sur la gueule pour s'envoyer en l'air in game, ce qui cause quelques soucis de couple à l'un des deux IRL.
Ok, c'est mignon… mais au long de ses trop longues soixante minutes, le scénario n'essaie même d'expliquer comment et pourquoi les programmeurs du jeu ont tout conçu des PJ jusqu'à leur donner un appareil génital en état de marche et de quoi retransmettre les sensations d'un corps virtuel anatomiquement différent. Dans l'épisode USS Callister, les copies virtuelles de vrais humains étaient dépourvues d'appareil génital (certes, on pourra toujours arguer que c'était la décision du PJ Robert Daly).
Les deux joueurs se montrent étonnamment conservateurs : ils ne changent jamais de PJ. Si Karl explique que les sensations de son PJ sont incroyables, ça ne tente même pas Danny d'essayer voir. Par la suite, Karl couche virtuellement avec plein de monde mais tout en gardant son même PJ. Les mecs, vous n'avez pas envie d'essayer autre chose ? La seule chose qui change, ce sont les décors.
De manière plus sentimentale, le scénario s'avère lui aussi conservateur : si Danny couche avec Karl in game, ça l'empêche de ressentir de l'affection pour son épouse Theo ; quant à Karl, il bande mou avec ses conquêtes féminines d'un soir. C'est un peu caricatural. Les relations polyamoureuses, non, ça n'existe pas dans Black Mirror ?
Dommage.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 939
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: [Série] Black Mirror

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 06 juin 2019 à 23:17

Vu les trois épisodes. Très, TRÈS déçu. Ils sont tous trop longs, ils manquent de peps, et les scénarios ne font que dans la redite. Le moins mauvais me paraît être le deuxième, grâce à Andrew Scott, mais l'intrigue tient dans un SMS (haha). Le dernier est ridicule au possible : Barbie Cyrus corrigée en mode Chucky ? Il serait peut-être temps de mettre un terme à cette série qui fut si cool.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11080
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: [Série] Black Mirror

Messagepar Erwann » 07 juin 2019 à 13:43

D'accord avec Pierre-Paul, Smithereens est trop long mais Andrew "Moriarty" Scott sauve l'épisode.
Marrant que son personnage se contente juste de vouloir parler à Mark Zuckerberg Billy Bauer et rien de plus. Par contre, je n'ai trop saisi où les derniers instants voulaient en venir.

Rachel, Jack and Ashley Too est affreusement longuet dans ses 40 premières minutes ; les 25 dernières sombrent dans le ridicule.
L'épisode passe à côté d'un truc qui aurait pu être super intéressant à creuser : que se passe-t-il juridiquement si un robot dont l'intelligence se fonde sur une personne existante tue cette propre personne ?
Par ailleurs, tout au long de l'épisode, la chanson que chante Miley Cyrus m'évoquait « Head Like A Hole » de Nine Inch Nails (en particulier la phrase "I'm gonna get what I deserve" faisant écho à "You're going to get what you deserve") ; la reprise du morceau de NIN en fin d'épisode ne fait que confirmer l'hommage manifeste.

Dans l'ensemble, c'était pas fou, trop long, mais par rapport aux deux précédentes saisons, j'ai presque apprécié. Et cette saison 5 a le mérite d'être courte.
Avatar de l’utilisateur
Eklegomai
Patrouilleur temporaire
Messages : 28
Enregistré le : 11 octobre 2018 à 16:05

Re: [Série] Black Mirror

Messagepar Eklegomai » 07 juin 2019 à 16:13

Pour les derniers instants du deuxième épisode, ça montre que les gens passent vite à autre chose. Billy repart à sa médiation, l'autre à son match de basketball... Il y a tellement d'informations diffusées par l'application les gens oublient, se désintéressent dès l'instant où ça se fini. Donc que finalement, ce que Christopher a fait n'a servi tristement à rien, à part, effectivement, mettre fin à ses jours.
"The advance of civilization is nothing but an exercise in the limiting of privacy." Asimov

Retourner vers « Cinéma et séries »