Titane, Julia Ducourneau (2021)

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 13443
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Titane, Julia Ducourneau (2021)

Messagepar Erwann » 23 juin 2021 à 09:12

De Julia Ducourneau, j'avais beaucoup apprécié Grave, et Titane, son prochain film, m'intrigue.
La bande-annonce :



La fiche Allociné.
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Axiomatique
Messages : 148
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Titane, Julia Ducourneau (2021)

Messagepar Weirdaholic » 23 juin 2021 à 20:06

Bon alors, vu la bande-son, c'est soit un monument d'étrangeté soit un énième ratage publicitaire de plus - un de ces films qui sont adorés ou détestés, sans juste milieu... et que du coup il faut voir pour se faire sa propre opinion.

(J'avoue : 1) j'ai un peu de mal avec Vincent Lindon ; 2) je n'ai toujours pas vu Grave, son succès me rendait méfiant... mais j'ai sûrement tort.)
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 13443
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Titane, Julia Ducournau (2021)

Messagepar Erwann » 17 juillet 2021 à 22:23

Titane vient d'être récompensé par la Palme d'or.
Je l'ai vu hier soir, et bon… sous certains aspects, Titane est très réussi, Julia Ducournau poussant plus loin le côté très corporel et viscéral de Grave, sans faire une version bis de son premier long-métrage. À ce titre-là, Agathe Rousselle et Vincent Lindon sont impressionnants, la première dans un rôle très mutique et très physique (en terme de réalisation, le corps féminin, en particulier le sien, est montré comme pas souvent), le second en mode décati-mais-stéroïdé. Titan commence fort, avec le Crash de Ballard/Cronenberg jamais bien loin dans son premier tiers. Ensuite, le film franchit parfois allègrement la ligne fine qui sépare le grandiose du grandiloquent ou le wow du ridicule, et nécessite souvent de suspendre son incrédulité… mais ça ne tient hélas pas aux scènes de genre. On pourra dire que le fait que Titane oscille entre plusieurs registres (comédie horrifique mâtinée de SF, drame intimiste sur le deuil, peinture sociale d'un corps de métier, le tout sous une métaphore christique ?) tient à son discours sur l'hybridation et le caractère transgenre des corps, mais ça ne justifie pas tout.
Donc plutôt un monument d'étrangeté qu'un énième ratage publicitaire de plus, mais clairement le genre de film qui est adoré ou détesté. Pour ma part, j'ai passé un bon moment, malgré les défauts du film — c'est mon côté suisse ;-)
Avatar de l’utilisateur
Valeena
Axiomatique
Messages : 132
Enregistré le : 10 février 2013 à 17:52
Localisation : Obermodern-Zutzendorf

Re: Titane, Julia Ducourneau (2021)

Messagepar Valeena » 19 juillet 2021 à 20:42

Alors je ne suis pas bonne critique.
Je l'ai vu samedi (avant d'apprendre qu'il avait été récompensé).
Intriguée parce que j'ai beaucoup aimé Grave et que je voulais voir ce 2ème film de Julia Ducournau.
Et j'ai a-do-ré, mais comme dit, je ne suis pas bonne critique, donc expliquer le pourquoi, je ne saurai pas le faire.

J'y suis allée sans même avoir vu la bande-annonce, donc sans a priori et comme l'a déjà écrit Erwan Agathe Rousselle et Vincent Lindon m'ont scotchée.

Au passage j'ai découvert le groupe "The Kills" et c'est la cerise sur le gâteau :-)
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Axiomatique
Messages : 148
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Titane, Julia Ducournau (2021)

Messagepar Weirdaholic » 20 juillet 2021 à 09:46

Erwann a écrit :Donc plutôt un monument d'étrangeté qu'un énième ratage publicitaire de plus, mais clairement le genre de film qui est adoré ou détesté. Pour ma part, j'ai passé un bon moment, malgré les défauts du film — c'est mon côté suisse ;-)


Arf, je m'en doutais un peu ! ^_^

Sinon, dans l'absolu, c'est une bonne chose qu'un film inclassable comme ça ait la palme, ça ne peut qu'aider le cinéma du genre...
Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1991
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

Re: Titane, Julia Ducourneau (2021)

Messagepar Razheem L'insensé » 23 juillet 2021 à 10:33

J'avais assez apprécié Grave (même s'il était assez caricatural sur certains points) et j'attendais donc pas mal ce Titane.
Une déception plutôt comme le dit Erwann, mais un film étrange et qui marque.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 13443
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Titane, Julia Ducourneau (2021)

Messagepar Erwann » 23 juillet 2021 à 11:46

D'accord avec toi, Razheem, sur les faiblesses scénaristiques qui gâchent le film (à moins de considérer que ça se déroule dans un univers parallèle où la police et les pompiers sont vraiment des branques ; sans compter le personnage d'Alexia trop en retrait dans la deuxième moitié du film). Cela étant dit, une semaine après l'avoir, l'impression que j'en retiens reste globalement positive.
Pour ce qui est de l'attribution de la Palme, je suis partagé : d'un côté, dommage que Titane ne soit pas aussi réussi qu'attendu (mais bon, ce ne sera pas le premier film à ne pas faire l'unanimité) ; de l'autre, c'est super que la récompense soit décernée à une réalisatrice, au sein d'un palmarès très masculin, et surtout pour un vrai film de genre.
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Axiomatique
Messages : 148
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Titane, Julia Ducourneau (2021)

Messagepar Weirdaholic » 04 août 2021 à 13:33

L'avis de Mélanie Fazi sur un célèbre réseau social :

Sortie de "Titane" un peu sonnée et assez fascinée. J'ai aimé son ambiance bizarre et trouble, les scènes qui pourraient être grotesques mais qui passent magnifiquement, l'interprétation bluffante d'Agathe Rousselle. Julia Ducournau confirme qu'elle est une cinéaste passionnante.

Retourner vers « Cinéma et séries »