Le suprême sacrifice, Jack Campbell

Avatar de l’utilisateur
Le nocher des livres
Axiomatique
Messages : 111
Enregistré le : 10 mai 2018 à 18:44

Le suprême sacrifice, Jack Campbell

Messagepar Le nocher des livres » 06 juin 2022 à 17:05




États-Unis, 1863
Joshua Chamberlain, professeur d’université originaire du Maine, est accusé de crimes contre la nation. À ses côtés dans le box des accusés se tient Abraham Lincoln, un avocat de l’Illinois, dont la verve lui vaut d’être considéré comme une menace à la sûreté des États-Unis d’Amérique. Le premier écope de quarante ans de travaux forcés, le second d’une réclusion à perpétuité à Fort Monroe, pénitencier réputé inviolable. Mais la route du professeur Chamberlain croise celle de stratèges militaires rebelles, défenseurs des idéaux fondateurs de la nation, bien décidés à fomenter une révolution. Pour réussir, ils ont besoin d’un meneur capable de rallier le peuple à leur cause…

La guerre civile n’a pas débuté en 1861 et Abraham Lincoln n’est pas le seizième président des États-Unis d’Amérique. Tels sont les prémisses de l’uchronie dans laquelle Campbell – connu des fans de SF militaire pour sa série à succès « La Flotte perdue » – revisite un épisode clé de la guerre de Sécession : la bataille de Gettysburg.






Je ne connaissais Jack Campbell que de nom, mais ne l'avais pas encore lu. OK, honte à moi ! Ça ne m'a pas empêché de bien aimer ce petit texte, même si j'ai eu du mal avec certaines références historiques que je maitrisais mal.

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »