Journal d'un AssaSynth, Martha Wells

Jeffx
Axiomatique
Messages : 137
Enregistré le : 01 mai 2015 à 17:06

Re: Journal d'un AssaSynth, Martha Wells

Messagepar Jeffx » 05 septembre 2019 à 15:48

Bon, ben j'ai lu le 3ème tome comme prévu. Et du coup je lirai aussi le 4ème... :-)

Finalement j'aime bien notre Assasynth et surtout, ce sont de très courtes histoires.
Moins de 2h30 de lecture ça va, ça passe sur une soirée ou 2 (et c'est comme ça qu'il faut le lire selon moi, pas 20 pages à la fois, là ça doit être plutôt chiant...).
Ce tome est très orienté action, même si la mise en place de la situation traîne un tout petit peu.
On est plus dans la veine du premier tome que du second.
La thématique action est bien plus réussie et l'histoire plutôt agréable.

En gros, dans le premier tome on parle de l’émancipation de la SecUnit.
Dans le 2ème nous rencontrons une forme d'intelligence plus poussée avec EVE, avec en plus une unité robotique dédiée au sexe en filigrane.
Et dans le 3ème nous parlons d'un robot moins intelligent que l'AssaSynth, avec lequel elle va aussi apprendre beaucoup de choses sur la nature des relations machine/humain...

Ce n'est pas un grand roman de SF qui va changer votre vie sur la manière de penser les IA ou les relations humains/machines.
Et aucune des idée développées n'est nouvelle ou originale.
Il ne faut rien attendre de ce point de vue là.
Nous avons juste un androïde qui apprend le libre arbitre et à gérer des sentiments, sachant que comme c’est lui qui parle il ne s’attarde pas sur le sujet non plus.
Et que rien de ce qu'il pense ne va vous surprendre au final, soyons clairs, sauf si vous n'avez jamais lu de SF.
Mais c'est au final un divertissement plutôt facile à lire et qui passe bien.
En cette période de rentrée où il est bon de reposer son cerveau quand est finie la journée de travail, c'est personnellement ce qu'il me faut.
Du coup je vais lire le 4, d'autant que j'ai maintenant envie de finir le fil rouge de l'histoire qui se joue sur les 4 tomes.
Je vais attendre un peu mais je me connais, la tentation de le lire en anglais va croître avec le temps.

Par contre, un point, si vous êtes allergiques au personnage tellement doué en piratage informatique qu'il peut à peu près tout faire avec, surtout arrêtez vous au tome 1... Même s'il y a une logique à ça.

Et une dernière remarque sur le papier... qui est une horreur pour moi. De tout ce que j'ai acheté ces dernières années c'est le pire.
Avatar de l’utilisateur
Geoffrey Le Magnifique
Vandale du vide
Messages : 3
Enregistré le : 26 janvier 2012 à 23:00
Localisation : Belgique

Re: Journal d'un AssaSynth, Martha Wells

Messagepar Geoffrey Le Magnifique » 19 mai 2020 à 11:35

bybyss a écrit :les "iel" sont quand meme assez deconcertant


La contamination de l'écriture inclusive , elle se fait désormais imprimer.

L'essai sur les Wacho chez PlayList society en est rempli , c'est presque illisible.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 393
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Journal d'un AssaSynth, Martha Wells

Messagepar Shibia » 22 mai 2020 à 10:40

Le 5e est sorti en VO et change de longueur. On passe de la novella au roman. Du coup, le démarrage est lent.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12286
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Journal d'un AssaSynth, Martha Wells

Messagepar Erwann » 25 septembre 2020 à 12:55

« Dans la catégorie androïde, je suis une SecUnit séditieuse. Il y a beau temps que j’ai piraté mon module superviseur et j’ai pris goût au libre arbitre. Cela m’apparente-t-il au genre humain ? Beurk. Sûrement pas. Dans l’ensemble les humains sont des imbéciles répugnants dévorés par leurs émotions. »
Mais on ne se refait pas. Ou bien si, justement. Et quand une mission d’exploration de ceux qui l’ont accueilli dans leur communauté tombe sous l’assaut d’un bâtiment hostile, AssaSynth n’hésite pas à payer de sa personne. À plus forte raison si la situation tourne à l’inextricable : un vaisseau qui-n’est-pas-son-ami (« ça n’a rien à voir avec les interactions humaines ») décérébré, des pirates contrôlés par un implant sauvage, un monde dévoyé qu’on s’arrache et jusqu’à une ado encombrante trop futée. Il faut protéger les uns (y compris d’eux-mêmes), rentrer dans le lard des autres. Et attention : se méfier des reliques aliens imprévisibles. Action.


Effet de réseau de Martha Wells, traduit de l'anglais par Mathilde Montier, est la suite des quatre novellas du « Journal d’un AssaSynth » et est sorti chez l'Atalante le 24 septembre.
La fiche du livre.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 393
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Journal d'un AssaSynth, Martha Wells

Messagepar Shibia » 26 septembre 2020 à 17:46

Lu à sa sortie en VO, un début un peu lent mais ensuite l'AssaSynth assure une fois de plus.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Delenn
Axiomatique
Messages : 130
Enregistré le : 25 janvier 2012 à 17:14

Re: Journal d'un AssaSynth, Martha Wells

Messagepar Delenn » 26 septembre 2020 à 21:42

J'ai lu le premier tome la semaine dernière et je suis devenue accro...j'ai donc acheté les 4 tomes suivants hier.
J'ai trouvé l'approche et le thème très originaux, de plus la personnalité du personnage principal me plait vraiment. Le style est fluide, sans temps mort, sans absurdités (j'ai par exemple du mal avec les capitaines futurs, même si je compte tous les lire par nostalgie de la série de mon enfance). Bref, j'ai presque fini le deuxième tome , mais je ne veux pas aller trop vite pour savourer un max ;)

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »